LREM va distribuer des tracts spécifiques à chaque département ventant le bilan économique de Macron

Le parti présidentiel distribuera dans quelques jour 101 nouveaux tracts axés sur les résultats de la politique économique et sociale d’Emmanuel Macron dans chaque département, alors que celui-ci ne s’est pas encore déclaré candidat à sa succession.

La République en marche (LREM) distribue depuis début septembre dans les rues et sur les marchés des tracts thématiques vantant l’action d’Emmanuel Macron à la tête de l’Etat. Ce week-end, de nouveaux tracts adaptés à chaque département et focalisés sur la politique économique et sociale devraient être distribués. Un indice supplémentaire d’une candidature prochaine du président de la République à sa réélection ? 

Comme le rappelle Le Parisien, le premier feuillet édité par le parti présidentiel a été distribué à plus de 500 000 exemplaires et portait l’inscription «5 ans de +». Sur fond rose, il évoquait le bilan général d’Emmanuel Macron. Le second tract, de couleur bleue, était quant à lui destiné aux «jeunes».

101 tracts pour vanter la baisse du chômage, l’attractivité de la France et le «quoi qu’il en coûte»

A moins de 7 mois du premier tour de l’élection présidentielle, une nouvelle affiche sur fond orange est désormais visible sur les murs du siège de LREM, acheté par le parti en juin et situé dans le VIIIe arrondissement de Paris. Celle-ci devrait être déclinée en tracts axés sur le bilan économique et social d’Emmanuel Macron, qui seront ciblés département par département – en évoquant par exemple la création d’un lycée ou d’un commissariat, comme le précise le quotidien. Ce sont donc 101 tracts différents qui devraient être, selon BFMTV, imprimés à 700 000 exemplaires au total et être distribués à partir du week-end du 9 octobre.

Outre le bilan local, ce nouveau tract évoque plus généralement l’action d’Emmanuel Macron «pour que le travail paie mieux» ou «pour que chacun ait un emploi», en précisant que «depuis 13 ans, le chômage n’a jamais été aussi bas [en France]». Comme le précise la chaîne d’information, le document affirme également que la France est «maintenant le pays le plus attractif d’Europe» et qu’elle dispose d’entreprises «plus compétitives grâce aux baisses des impôts et des charges». LREM mentionne également le «quoi qu’il en coûte» présidentiel, censé lutter contre les répercussions économiques des mesures de restrictions contre le Covid-19.

Bien qu’Emmanuel Macron ne se soit pas encore déclaré candidat à l’élection présidentielle du printemps prochain, cette série de tracts est un indice supplémentaire indiquant que l’annonce ne devrait plus tarder. Comme l’a révélé Le Parisien, le député de la première circonscription des Français établis hors de France Roland Lescure aurait par ailleurs d’ores et déjà participé à au moins un dîner de levée de fonds pour le «non-candidat» Macron.

Source à l’adresse RT France