Un hommage sera rendu à Samuel Paty le 15 octobre dans les établissements scolaires

Assassiné le 16 octobre 2020 par un islamiste, l’enseignant Samuel Paty sera honoré dans les écoles primaires, collèges et lycées le 15 octobre prochain. Cet hommage sera une journée d’«échanges» et de «recueillement» entre élèves et professeurs.

Quasiment un an jour pour jour après le tragique assassinat du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty le 16 octobre 2020, un hommage lui sera rendu le 15 octobre 2021, dans tous les établissements scolaires. Selon RMC, des «actions en sa mémoire vont avoir lieu», avec une journée «d’échanges» entre élèves et professeurs. Néanmoins les enseignants risquent d’être livrés à eux-mêmes puisque, d’après la radio, l’Education nationale n’a prévu pour l’instant aucun cadre, les professeurs ayant «la liberté de choisir la formule qu’ils préfèrent pour débattre en classe».

Pour Le Parisien, il s’agira de discuter «sur les thèmes de la liberté d’expression et de l’esprit critique». Cette journée et ces débats devraient concerner toutes les classes à partir du CM1.

La forme de l’hommage sera décidée en fonction des professeurs et de l’âge des élèves

La plateforme Eduscol – pouvant fournir des contenus pédagogiques aux enseignants – écrit sur son site le 7 octobre : «Les écoles et établissements pourront notamment organiser une minute de silence en mémoire de Samuel Paty, et consacrer une heure de cours à un temps d’hommage et d’échanges, dont le contenu sera laissé au choix des équipes en fonction de leur situation respective.» Ainsi, les moments de réflexion «pourront prendre la forme d’une séquence spécifique sur la construction de l’esprit critique, ainsi que sur le métier de professeur, son rôle et sa légitimité».

BFM TV affirme que «des ressources seront mises à disposition des professeurs, en ligne sur le site Eduscol, afin de les aider à organiser cet hommage». Selon Eduscol, «une vidéo hommage de Robert Badinter sur la laïcité, la lettre de Jean-Jaurès aux professeurs, les vidéos présentant les valeurs de la République pourront constituer des supports pour entrer dans les échanges avec les élèves».

RMC précise que «les fédérations syndicales de proviseurs d’établissements ont [eu] rendez-vous au ministère de l’Education nationale [le 6 octobre], pour évoquer les modalités précises de ces temps d’échanges avec les élèves». Dans un courrier envoyé le soir même aux recteurs, consulté par l’AFP, il est indiqué que cette heure de cours «dépendra de l’âge des élèves. Pour des élèves assez jeunes, ça sera plutôt des choses du type : « Quelle est la place du professeur pour vous ? » […] Plus l’élève est grand, plus c’est facile de parler d’esprit critique».

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer devrait se rendre le 15 octobre dans un collège pour l’événement. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé lors d’un point presse le 7 octobre que le président de la République allait recevoir le 16 octobre la famille de Samuel Paty.

Professeur à Conflans-Sainte-Honorine, celui-ci avait été décapité par Abdoullakh Anzorov le 16 octobre 2020, revendiquant son geste dans un message audio où il disait avoir «vengé le prophète» Mahomet, reprochant à l’enseignant de l’avoir «montré de manière insultante». Il avait été abattu peu après par les policiers.

Source à l’adresse RT France