Une maire PS interpellée et placée en garde à vue dans une affaire de stupéfiants en Seine-Maritime

Un coup de filet dans une affaire de stupéfiants a conduit à l’interpellation de onze personnes, dont la maire socialiste de Canteleu, près de Rouen. L’édile, qui est également vice-présidente de la métropole, a été placée en garde à vue.

Ce 8 octobre au matin, onze personnes ont été interpellées lors d’un coup de filet dans une affaire de stupéfiants.

Contacté par l’AFP, le procureur de la République de Rouen Frédéric Teillet a confirmé cette vague d’interpellations, précisant que cette opération s’était déroulée sur commission rogatoire d’un magistrat instructeur du tribunal judiciaire de Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

Parmi les personnes interpellée se trouve Mélanie Boulanger, maire de Canteleu, ville d’environ 15 000 habitants dans la métropole de Rouen. Tête de la liste PS-EELV aux dernières élections régionales, elle est également vice-présidente de la métropole, en charge de la jeunesse et de l’enseignement supérieur. L’élue a été placée en garde à vue, selon une source policière citée par l’AFP.

Source à l’adresse RT France