Allemagne : l’appel du muezzin autorisé à Cologne en «signe d’acceptation mutuelle de la religion »

A Cologne, l’appel à la prière des musulmans du vendredi a été autorisé dans le cadre d’un projet initialement limité à deux ans. Pour le maire de la ville à la célèbre cathédrale, «cela montre que la diversité est appréciée et vécue».

En se promenant à Cologne le vendredi, il sera bientôt possible d’entendre l’appel du muezzin, cet appel vocal à la prière des musulmans. Comme annoncé par la ville le 7 octobre, un projet pilote a été lancé pour une durée de deux ans : sur demande et sous certaines conditions, les communautés de mosquées peuvent désormais appeler leurs fidèles à la prière du vendredi midi.

Pour le maire Henriette Reker (sans affiliation politique), ce projet, dans une ville où il y a une forte communauté turque, est un «signe d’acceptation mutuelle de la religion» autant qu’un «engagement en faveur de la liberté de religion protégée par la Constitution».

Selon Die Welt, la mairie a également justifié le projet par le fait que dans la ville célèbre pour sa cathédrale, les cloches appellent les chrétiens à la prière. «Lorsque nous entendons l’appel du muezzin en plus des cloches des églises de notre ville, cela montre que la diversité est appréciée et vécue à Cologne», a déclaré Henriette Reker.

L’appel est soumis à certaines conditions : il n’est autorisé que le vendredi entre 12 et 15h, est limité à cinq minutes, et son volume doit être adapté suivant l’emplacement de la mosquée. En outre, les communautés doivent désigner une personne de contact pour toutes questions et plaintes. Au terme des deux ans, ce projet pilote sera évalué.

Source à l’adresse RT France