Altercation entre soutiens et opposants à Zemmour à Ajaccio (VIDEO)

Lors d’un déplacement d’Eric Zemmour dans la plus grande ville de Corse, des partisans du potentiel candidat à l’élection de 2022 et des indépendantistes en sont venus aux mains et ont dû être séparés par les forces de l’ordre.

Le 9 octobre, des altercations entre partisans et opposants à Eric Zemmour ont eu lieu sur le port d’Ajaccio, où le journaliste était venu faire la promotion de son livre La France n’a pas dit son dernier mot. Les CRS sont intervenus pour séparer les deux groupes.

Avant une séance de dédicaces à la librairie Les Palmiers, celui qui laisse planer le doute quant à une éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2022 a prononcé un discours sur le port Tino Rossi. Juste avant qu’il n’arrive sur l’estrade, des heurts ont éclaté entre quelques-uns de ses partisans et une poignée de militants indépendantistes de Core in Fronte, comme le précise France Bleu. «Éric Zemmour n’est pas le bienvenu en Corse», ont scandé ces derniers.

Les deux groupes en sont alors venus aux mains et les forces de l’ordre sont intervenues. Les opposants au journaliste ont par la suite tenté de recouvrir sa voix par des chants et musiques diffusés par une enceinte.  

Lors de son discours, Eric Zemmour a livré cette analyse : «Le nationalisme corse n’est pas une maladie. C’est un symptôme d’une France qui n’est plus à la hauteur des attentes des Corses. Le nationalisme se résoudra quand la France redeviendra grande.» «Les Corses veulent retrouver le goût d’être Français», a-t-il ajouté. 

A la fin de cette intervention, la tension est remontée : ses soutiens et ses opposants se sont invectivés sur le trajet le menant vers la librairie, les uns brandissant des livres du polémiste, les autres des affiches portant des inscriptions telles que «Non au fascisme», comme l’indique également France Bleu.

Source à l’adresse RT France