Marseille : un homme présente le pass sanitaire d’Emmanuel Macron et finit en garde à vue

A l’entrée d’un hôpital du IXe arrondissement de Marseille, un homme de 19 ans dépourvu de pass sanitaire a montré celui du chef de l’Etat, qui avait été diffusé sur internet. La sécurité l’a laissé passer avant de prévenir la police.

Le 5 octobre, un jeune homme de 19 ans a présenté à l’entrée de l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille le QR code du pass-sanitaire d’Emmanuel Macron, qui avait été diffusé sur les réseaux sociaux.

Les agents de sécurité s’en sont rendu compte et ont laissé passer l’individu avant de prévenir la police. «Ils ont bien fait, ils ne voulaient pas le refuser et le laisser partir comme cela. Ils ont jugé que cette usurpation était trop grave», a déclaré l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille citée par France 3.

Le contrevenant a ensuite été interpellé et placé en garde à vue. Il a finalement fait l’objet d’une contravention de 4e classe pour «présentation d’un document sanitaire appartenant à un tiers lors d’un contrôle d’accès à un lieu dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie».

«Il a expliqué qu’il avait un rendez-vous et devait participer à un groupe de travail. Etant donné qu’il n’avait pas de pass sanitaire, il a décidé de présenter celui d’Emmanuel Macron, qui avait fuité sur internet il y a quelques semaines», a détaillé une source proche de l’enquête citée par Actu 17. Cette même source affirme que l’homme aurait déclaré avoir commis cet acte «pour rigoler».

Le QR code d’Emmanuel Macron était accessible en ligne le 21 septembre, tout comme celui de Jean Castex 48 heures plus tôt. Concernant le président de la République – dont le QR code a depuis lors été désactivé – l’Elysée a évoqué «la négligence ou la malveillance de professionnels de santé». Les soignants à l’origine de cette fuite ont été identifiés par l’Assurance maladie, qui a saisi Conseil national de l’Ordre des médecins.

Source à l’adresse RT France