Chine. Crainte de nouvelles pénuries d’électricité

« Chine: « La ceinture de la rouille » craint de nouvelles pénuries d’électricité » selon cette dépêche de l’agence Reuters. 

« La province du Liaoning, première économie de la « ceinture de rouille » du nord-est de la Chine, a mis en garde lundi contre l’aggravation des pénuries d’électricité malgré les efforts du gouvernement pour stimuler l’approvisionnement en charbon et gérer la consommation d’énergie.

Les pénuries qui frappent la deuxième économie mondiale devraient durer jusqu’à la fin de l’année et les analystes et les négociants prévoient une baisse de 12 % de la consommation d’énergie par l’industrie au quatrième trimestre en raison d’une offre de charbon insuffisante cet hiver.

La province du Liaoning a émis lundi, pour la cinquième fois en l’espace de deux semaines, son deuxième niveau d’alerte le plus élevé en matière de pénurie d’électricité, avertissant que le déficit pourrait atteindre près de 5 gigawatts.

Le Liaoning, qui est aussi le premier consommateur d’électricité parmi les trois provinces qui constituent la région industrielle chinoise surnommée « la ceinture de rouille », connaît des coupures d’électricité généralisées depuis la mi-septembre.

La crise énergétique met également en évidence la difficulté de réduire la dépendance de l’économie mondiale à l’égard des combustibles fossiles, peu avant le début des discussions de la COP26 contre le changement climatique, qui se tiendra à Glasgow le mois prochain.

La Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), l’organe de planification du pays, a annoncé lundi avoir exhorté les fournisseurs d’électricité à augmenter leurs stocks de charbon ».

Sauf que l’on a du mal à sortir du charbon.

Evidemment il y en a encore !

Mais…

Ne nous leurrons pas.

Tout le charbon que l’on pouvait extraire facilement l’a été !

Il reste donc les mines les plus difficiles et les plus coûteuses.

Il y a surtout une demande énergétique qui explose. Tout simplement.

Nous sommes 8 milliards d’habitants avec un niveau de vie qui ne cesse de progresser et nécessite donc encore plus d’énergie.

Si l’on ne veut plus polluer il ne faut plus de charbon.

Mais il n’y a pas encore assez de moulins à vent dans le monde et en Chine pour s’en passer.

Alors, soit on coupe le courant, soit on pollue…

La transition énergétique est bien mal engagée.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Boursorama.com ici

Source à l’adresse Insolentiae