Obligation vaccinale aux Etats-Unis: «Joe Biden n’a pas les moyens de forcer le gouverneur du Texas»

Douglas Yates, spécialiste en science politique américaine, commente pour RT France la décision du gouverneur du Texas d’interdire l’obligation vaccinale que Joe Biden a décidée pour des millions d’employés.

Le 11 octobre, le gouverneur républicain du Texas Greg Abbott a annoncé interdire à l’intégralité des entités de son Etat, y compris aux entreprises privées, d’imposer une obligation vaccinale à leurs employés ou aux consommateurs. «Le vaccin [contre le] Covid-19 est sûr, efficace et constitue notre meilleure défense contre le virus, mais il doit toujours rester volontaire et jamais forcé», a-t-il tweeté.

Commentant cette actualité pour RT France, Douglas Yates, spécialiste en science politique américaine, estime que le pouvoir fédéral américain n’est pas en mesure de forcer la main de l’Etat du Texas sur ce sujet.

La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki a assuré, ce 12 octobre, que la loi fédérale «prévalait» sur les législations des Etats américains, après que le Texas a décidé de s’opposer à l’obligation vaccinale que Joe Biden a décidée pour des millions d’employés. Le président américain a en effet dit il y a un mois que la vaccination contre le Covid-19 deviendrait obligatoire pour quelque 100 millions de travailleurs, fonctionnaires du gouvernement fédéral et salariés du privé. L’administration Biden n’a toutefois toujours pas publié les règles qui encadreront l’application pratique de cette obligation dans les entreprises privées concernées, celles de plus de 100 salariés, comme le rappelle l’AFP.

Source à l’adresse RT France