Reine de Dijon en rose pour la bonne cause

À fond derrière l’opération Octobre Rose, Reine de Dijon lance une série limitée de 10 000 pots de moutarde aux notes girly. La (très) bonne cause aura le goût de la framboise, du poivre noir et du basilic. Ou comment rendre son assiette piquante et solidaire.

« C’est une grande première pour nous. S’engager dans une cause aussi noble entre dans la continuité de nos valeurs revendiquées ces dernières années. » Noëlle Muller se souviendra d’octobre 2021. Depuis le siège de Fleurey-sur-Ouche, la responsable marketing de Reine de Dijon n’en finit plus de savourer : relooking complet de la gamme l’an dernier (on y reviendra), engagements pour la planète,  usage de graines françaises, et désormais soutien de la lutte contre le cancer du sein… Sur le plan du goût et des valeurs, le troisième fabricant français de moutarde est plus que jamais dans l’ère des (très) bonnes résolutions.

1 femme sur 8

À l’occasion de la campagne annuelle d’Octobre Rose, Reine de Dijon ajoute donc une nouvelle recette à son édifice. Framboise, poivre noir et basilic dans un joli pot tout rose. « Il fallait qu’il y ait un côté girly », précise la responsable marketing, sensible à la cohérence de son image de marque. 10 000 exemplaires de cette série limitée viennent d’être commercialisés, à raison de 0,20€ par pot reversés à la Ligue contre le cancer et son comité Côte-d’Or. «  Le nombre de pots n’a pas été choisi au hasard, glisse notre interlocutrice. En France, environ 1 femme sur 8 peut être confrontée à cancer du sein au cours de sa vie. Et on recense environ 80 000 Dijonnaises. » CQFD.

Ces dames (et aussi messieurs après tout) pourront soutenir la cause rose dans différents commerces : épiceries fines, grandes surfaces et autres lieux plus insolites (bijouteries ou magasins de vêtements) mettront en avant l’édition limitée. Les gourmets se sont déjà piqué de curiosité pour cette dernière : Takashi Kinoshita, le chef étoilé du Château de Courban, propose tout le mois d’octobre un appétissant macaron salé. Du terrain gourmand au sportif il n’y a qu’un pas, que les employés de Reine de Dijon franchiront au petit trot : une trentaine d’entre eux viennent de boucler la course Odysséa, le 10 octobre dernier. « Nous allons aussi organiser des ateliers de sensibilisation en interne », promet la marque bourguignonne. Mieux vaut prévenir…

Bien conservée

À 181 printemps, Reine de Dijon a plus que de beaux restes. Fidèle à ses valeurs, l’entreprise dirigée par Luc Vandermaesen a insufflé une nouvelle dynamique. Un nouveau logo a pris ses marques, basé sur une charte graphique dans l’air du temps. Gourmande, la reine en a profité pour lancer une gamme de 12 recettes qui font le bonheur de la cuisine de foyer, toutes à base de graines de moutarde 100% françaises. Le plus gros chantier se trouve probablement à l’intérieur de l’usine. Reine de Dijon a investi 2 millions d’euros dans un nouvel outil de production espéré courant 2022. Voilà qui annonce la couleur.

Idée recette solidaire
Wrap de nuggets et sa sauce moutarde rose

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 8 minutes
Ingrédients pour 4 personnes : 12 nuggets, 4 grandes galettes de blé, 2 tomates, 8 tranches de bacon, 1 cœur de laitue, 1 concombre, 1 yaourt, 2 cuillères à café de moutarde rose, 1 oignon rouge, fleur de sel.

– Faites dorer les nuggets 4 minutes de chaque côté dans une poêle chaude avec de l’huile, puis les tranches de bacon, et réservez le tout.
– Détaillez concombres, tomates, oignon rouge en rondelles. 
– Émincez le cœur de laitue. 
– Mélangez le yaourt et la moutarde rose. 
– Tartinez cette sauce sur les galettes de blé, puis déposez par-dessus vos garnitures. 
– Ajoutez 2 tranches de bacon et 3 nuggets par wrap (ou plus, vous avez le droit…)
– Un petit coup de sel et de poivre
– Roulez les galettes, maintenez-les fermées avec une jolie ficelle ou un cure-dent. Bon appétit !

Retrouvez DBM n°89 en lecture libre sur notre site :

Source à l’adresse Dijon/Beaune, le mag