Saint-Jean-de-Luz : trois migrants morts et un blessé grave après une collision avec un train

Quatre migrants ont été percutés par un train dans la matinée du 12 octobre à Saint-Jean-de-Luz. Un seul d’entre eux a survécu à la collision, mais est grièvement blessé. Une enquête a été ouverte par les forces de l’ordre.

Trois personnes, «possiblement des migrants», sont mortes percutées par un train le 12 octobre vers 5h près de la gare de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), a indiqué le parquet de Bayonne à l’AFP. Une quatrième personne, grièvement blessée et souffrant d’une fracture à la jambe, est hospitalisée, selon le parquet, confirmant des informations de la presse locale.

D’après le parquet et la SNCF, ces quatre personnes se trouvaient sur les voies au moment du passage du train, un TER en provenance d’Hendaye roulant vers le nord. Les trois personnes décédées sont majeures mais leur identité n’a pas encore été déterminée, a indiqué le parquet.

«Ce sont effectivement des migrants», a affirmé à l’AFP Marie Surzur, responsable de la communication de Ciboure, ville où s’est produit le drame, juste au sud de Saint-Jean-de-Luz. «A priori, ces personnes étaient allongées» sur la voie, a-t-elle ajouté, citant les secours.

«Le trafic a été interrompu pendant un temps mais la circulation a progressivement repris à partir de 8h15 et les trains roulent très lentement dans le secteur où a eu lieu l’accident», a expliqué une porte-parole de la SNCF.

Il n’y a pas de blessés à bord du train ; les passagers, choqués, ont été pris en charge, a ajouté la SNCF. Une enquête est en cours, menée par le commissariat de Saint-Jean-de-Luz et la police judiciaire de Bayonne.

Source à l’adresse RT France