Prévisions de croissance abaissée pour l’Allemagne

« Les instituts économiques allemands abaissent à 2,4% leur prévision de croissance pour 2021 » selon cette dépêche de l’agence Reuters.

« Les grands instituts économiques d’Allemagne vont nettement réduire leur prévision de croissance pour la première économie d’Europe cette année, de 3,7% à 2,4% ».

Et vous savez pourquoi?

Je vous le donne en mille… « en raison de goulets d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement qui ralentissent la reprise post-COVID ».

Ces quatre instituts – le RWI à Essen, le DIW à Berlin, l’Ifo à Munich et l’IWH à Halle – doivent publier aujourd’hui jeudi leur prévision conjointe.

« Ils vont en revanche relever de 3,9% à 4,8% leur prévision de croissance pour 2022 et projetteront une progression du produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne de 1,9% en 2023, ont dit les deux sources ».

Pour mémoire l’année dernière le PIB allemand avait chuté de 4,6% nettement moins fortement que le PIB français l’Allemagne n’ayant jamais confinées aussi durement que la France sans que les Allemands soient morts en plus grand nombre que chez nous.

Vous remarquerez qu’avec une croissance de seulement « 2.4% » l’Allemagne n’aura pas compensé sa récession de l’an dernier.

L’Allemagne est très industrielle et toutes les usines allemandes souffrent de pénuries. Nous commençons à voir le résultat de ces pénuries dans la production et donc dans les chiffre de croissance économique.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Boursorama.com ici

Source à l’adresse Insolentiae