La Russie suspend sa mission auprès de l’OTAN après le renvoi de huit de ses membres

La Russie a annoncé suspendre sa mission d’observation auprès de l’Alliance atlantique. Quelques jours auparavant, Moscou avait protesté contre le renvoi de plusieurs membres de celle-ci pour «espionnage».

Ce 18 octobre, la Russie a annoncé qu’elle suspendrait sa mission d’observation auprès de l’OTAN. En conséquence de cette décision, qui rentrera en application le 1er novembre, Moscou invite l’Alliance à se tourner vers l’ambassadeur russe en Belgique pour tout contact.

Quelques jours plus tôt, l’OTAN avait annoncé avoir retiré leur accréditation à huit membres de la mission permanente russe auprès de l’organisation militaire, portant ainsi à 10 le nombres de postes dont dispose Moscou. Si l’Alliance atlantique assimilait – sans avancer de preuve –les diplomates sanctionnés à des «officiers du renseignement russe non déclarés», son secrétaire général Jens Stoltenberg expliquait pourtant que ce renvoi n’est lié à «aucun événement particulier».

«Il y a une contradiction évidente entre les déclarations de représentants de l’OTAN exprimant le désir de normaliser les relations avec notre pays et leurs actions», avait commenté le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant : «Ces actions ne nous permettent d’entretenir aucune illusion au sujet d’une normalisation des relations.»

La Russie dispose d’une mission d’observateurs à l’OTAN, dont l’objectif est d’assurer une coopération ciblée sur certains dossiers, malgré des relations particulièrement tendues.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France