Covid-19 : face à une flambée des cas, Moscou instaure de nouvelles restrictions

Confrontée à une forte recrudescence des contaminations au Covid-19, la capitale russe a instauré une série de mesures pour freiner la propagation du virus. Parmi elles : le confinement à domicile des personnes jugées vulnérables.

Pour endiguer la propagation rapide du Covid-19, la ville de Moscou a décidé le 19 octobre l’instauration de restrictions sanitaires, les premières depuis l’été dernier.

Pour rappel, le pays est confronté à une recrudescence des contaminations depuis plusieurs semaines. Le 19 octobre, la Russie a enregistré un nouveau record de décès journaliers au Covid-19 avec 1 015 nouveaux décès en 24 heures, ce qui porte le bilan officiel des morts liées à la maladie à 225 325. Le 17 octobre, le pays avait enregistré un record de contaminations avec plus de 34 000 cas recensés.

Confinement à domicile pour les personnes vulnérables

«Du 25 octobre au 25 février, les Moscovites de plus de 60 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques doivent à nouveau respecter le régime de confinement à domicile […]. Les promenades et l’exercice physique en plein air ne sont pas limités. Les personnes ayant été atteintes du Covid au cours des six mois précédents ou vaccinées sont dispensées du régime de confinement», annonce sur son site le maire de la capitale, Sergueï Sobianine.

Par ailleurs, durant cette même période, «les employeurs de Moscou ont l’obligation» d’imposer le télétravail pour «au moins 30% des salariés». Un «confinement à domicile» a également été décrété pour tous les plus de 60 ans non vaccinés.

Certains corps de métiers jugés stratégiques non concernés pas les nouvelles mesures

«Le personnel des entreprises du secteur [tertiaire] doit être vacciné à hauteur d’au moins 80 % […] d’ici le 1er janvier 2022. La première dose devra avoir été inoculée avant le 1er décembre 2021», apprend-on également.

Ces mesures ne s’appliquent pas à certaines catégories d’employés à l’instar de ceux dont la présence au sein de l’entreprise est considérée comme «critique», «les médecins, les employés des entreprises de défense, de Rosatom [agence fédérale de l’énergie atomique], de Roskosmos [agence spatiale russe] et d’autres industries stratégiques».

Moscou n’est pas la seule ville russe à instaurer des restrictions. A Saint-Pétersbourg, selon des informations rapportées le 18 octobre par l’agence RIA Novosti, l’accès aux expositions et événements sportifs de plus de 40 personnes devra se faire à partir du 1er novembre sur présentation d’un QR code, attribué aux personnes vaccinées, possédant un test PCR négatif récent ou ayant contracté le Covid au cours des six derniers mois.

Par la suite, à partir du 15 novembre, l’obligation de présenter ce QR code sera étendue aux piscines, théâtres, cinémas, musées et à toutes les expositions. A partir du 1er décembre, enfin, elle concernera les restaurants et les commerces (hors magasins d’alimentation et pharmacies).

Source à l’adresse RT France