Hommage à Samuel Paty : un homme interpellé après avoir menacé de mort le personnel d’un collège

Un homme, dont le fils, collégien, avait perturbé l’hommage à Samuel Paty en criant «Allah Akbar», a été placé en garde à vue le 18 octobre après avoir menacé de mort le personnel de l’établissement.

Un homme est en garde à vue depuis le 18 octobre pour avoir menacé de mort le personnel d’un collège de Valence (Drôme), où son fils avait écopé d’un avertissement après avoir crié «Allah Akbar» lors de l’hommage à Samuel Paty le 15 octobre, selon le parquet.

«L’élève, âgé de 11 ans a été amené à réfléchir sur son comportement [et] a de lui-même proposé de s’excuser auprès de son professeur et de ses camarades», précise le rectorat de l’académie de Grenoble dans un communiqué. Il a cependant écopé d’un avertissement.

Une bible, «deux livres salafistes» et des armes blanches retrouvés lors d’une perquisition au domicile 

Son père, un agent de sécurité âgé de 43 ans, a été prévenu par téléphone. Durant l’entretien, il «félicitait le comportement de son fils», puis injuriait et menaçait une première fois la direction du collège, selon le parquet. Le 18 octobre au matin, l’homme pénétrait dans l’établissement et réitérait ses propos «de manière encore plus vive, allant jusqu’à prononcer des menaces de mort», selon le rectorat.

Lors d’une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont découvert «une bible, deux livres salafistes, un nunchaku, un sabre, une canne-épée ainsi que la somme de 11 500 euros», rapporte le procureur de la République à Valence, Alex Perrin, dans un communiqué de presse.

Cet incident survient après qu’un couple d’enseignants de l’académie d’Aix-Marseille a été menacé de mort via des courriers, l’un d’eux contenant une photo de Samuel Paty.

Source à l’adresse RT France