La croissance chinoise en nette baisse !

« La croissance chinoise s’essouffle au troisième trimestre

Le ralentissement est notamment engendré par la crise de l’immobilier et les pénuries d’électricité qui pénalisent les entreprises.

« Les incertitudes s’accumulent ». La Chine a vu sa croissance s’essouffler au troisième trimestre, avec une hausse du PIB de 4,9 %, conséquence de la crise de l’immobilier et des pénuries d’électricité qui pénalisent les entreprises. Ce ralentissement était largement anticipé. Un groupe d’analystes sondés par l’AFP tablait toutefois sur une décélération moins prononcée (5%) ».

C’est étonnant.

Votre étonnement ne m’étonne pas.

Je ne parle du vôtre mes chers lecteurs, normalement, vous et moi ne sommes pas trop étonnés puisque nous avons des poules de cristal que Bercy nous envie dans la mesure où nous pouvons voir l’avenir sans même avoir à ouvrir mes pauvres poules et consulter leurs entrailles.

Avec une crise immobilière dont on se fiche pas mal en fait puisque la Chine fera ce qu’elle doit faire pour la maîtriser donc cela ne fait même pas bouger les plumes de mes poules, mais surtout avec une crise de l’énergie qui entraîne la fermeture de usines et donc l’arrêt des productions et donc la baisse du PIB, il ne fallait pas s’attendre à une augmentation de la richesse produite puisque l’on produit moins…

A ce stade, Bruno le Maire pense toujours que tout va bien et que la croissance française sera de 6 % malgré toutes les pénuries et ralentissements que nous subissons.

Aux Etats-Unis c’est la même chose.

Mais nous en France c’est différent.

Oui.

Nous c’est jamais pareil.

Les nuages radioactifs s’arrêtent à la frontière et les virus ont peur des affichettes du ministère que l’on colle dans les aéroports.

Si vous pensez l’inverse c’est que vous êtes des déclinistes, des fascistes. Peut-être même des nazis mangeurs d’enfants ou des phobes de quelque chose.

Beurk.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae