Face au Covid, Moscou se prépare à une fermeture de onze jours de tous les services non essentiels

La capitale russe fermera tous ses commerces non essentiels pendant 11 jours, à compter du 28 octobre. Une décision prise afin d’enrayer la recrudescence des cas de Covid-19 et des décès dans la ville qui est le principal foyer épidémique du pays.

La mairie de Moscou se prépare à une fermeture de onze jours de tous les services non essentiels de la ville à compter du 28 octobre, dans l’espoir d’endiguer la grave flambée de l’épidémie de Covid-19 qui frappe la Russie.

Salons de beauté, magasins de vêtements ou de meubles, salles de sport ou encore écoles de danse disposent donc de huit jours pour s’organiser avant cette fermeture, annoncée ce 21 octobre par les autorités de la capitale russe. Les restaurants et les cafés seront autorisés à continuer le travail, mais uniquement pour les commandes à emporter ou à livrer.

Depuis plusieurs semaines, le pays ne cesse de battre ses records de décès et de contaminations en 24 heures. Ces derniers jours, des mesures comme la mise en place de pass sanitaires ou le renforcement du télétravail ont donc été mises en œuvre. Le 20 octobre, le président Vladimir Poutine a également décrété une semaine de jours chômés début novembre à travers toute la Russie. Les pouvoirs publics se refusent toujours, pour l’heure, à tout confinement ou couvre-feu.

Moscou au cœur de la flambée épidémique 

Moscou est de loin le principal foyer épidémique du pays et le maire Sergueï Sobianine a emboîté le pas à Vladimir Poutine en annonçant le lendemain la suspension du travail de la majorité des entreprises, dès le 28 octobre et jusqu’au 7 novembre.  «L’expérience nous montre que les jours chômés sont le moyen le plus efficace pour faire baisser le nombre de cas et de décès car ils permettent de briser en peu de temps un maximum de chaînes de contaminations», a expliqué Sergueï Sobianine, en précisant que «le travail dans toutes les entreprises et organisations situées sur le territoire de la ville de Moscou devrait être suspendu, à l’exception des organisations qui assurent le fonctionnement des infrastructures de la ville, des entreprises travaillant sur un cycle continu et de celles dont les activités ne peuvent être interrompues». 

Lors de ces onze jours, les théâtres et musées moscovites pourront continuer à recevoir du public mais avec une jauge réduite de moitié et à condition d’avoir un pass sanitaire. Le maire de Moscou a précisé sur son blog que les fermetures ne concerneraient pas les lieux de vente de médicaments, de produits alimentaires et de première nécessité. Les bureaux de l’administration de la ville seront quant à eux fermés. 

A partir du 8 novembre, le pass sanitaire sera par ailleurs rendu obligatoire pour tous les rassemblements réunissant plus de 500 personnes à Moscou.

Moscou, comme le reste de la Russie, est confrontée à la pire vague épidémique de Covid-19 depuis le début de la pandémie, au printemps 2020. Le 21 octobre, le pays a battu à nouveau son record de contaminations et de décès lors des dernières 24 heures, avec respectivement 1 036 nouveaux décès et plus de 36 000 nouveaux cas. Le bilan total des morts atteint désormais plus de 227 000 personnes, selon les chiffres du gouvernement, faisant de la Russie le pays le plus endeuillé d’Europe. L’agence nationale des statistiques – qui a une définition plus large des morts du Covid – faisait état fin août d’un bilan de plus de 400 000 décès.
 

Source à l’adresse RT France