Le nombre des catholiques en diminution en Europe mais en hausse dans le monde

Alors que le nombre de catholiques a augmenté de près de 15 millions par rapport à l’année précédente, en Europe la baisse du nombre de fidèles se poursuit : ils étaient 285,6 millions sur le vieux Continent au 31 décembre 2019.

L’Eglise catholique continue de perdre des fidèles en Europe, alors que son expansion progresse sur tous les autres continents, selon des statistiques publiées ce 21 octobre par le Vatican.

Au 31 décembre 2019, le nombre de catholiques s’élevait à 1 344 403 000, soit 15,41 million de plus que l’année précédente, selon ces chiffres compilés par l’agence Fides, l’organe d’information des missionnaires catholiques. Dix ans plus tôt, en 2009, Fides avait dénombré 1,18 milliard de catholiques.

L’Europe a enregistré une baisse de 292 000 pour arriver à un total de 285,6 millions, tandis que l’Afrique a enregistré la plus forte hausse (+8,3 millions pour 251,5 millions), suivie par les Amériques (+5,4 millions pour 647,2 millions), l’Asie (+1,9 million pour 149,1 millions) et l’Océanie (+118 000 pour 10,9 millions). Au total, toujours selon Fides, les catholiques représentent 17,74% de la population mondiale.

Le nombre de prêtres diminue également en Europe

Le nombre de prêtres s’élève à 414 336 (+271 par rapport à 2018), mais là encore c’est l’Europe qui se distingue avec la plus forte diminution (-2 608 pour un total de 168 328), suivie des Amériques (-690 pour 121 693) et de l’Océanie (-69 pour 4 600). Le nombre de prêtres augmente en revanche en Afrique (+1 649 à 49 461) et en Asie (+1 989 à 70 254).

Il y dix ans, en 2009, Fides avait déjà fait le même constat concernant l’Europe, qui avait enregistré une baisse du nombre de prêtres (-1 674).

Signe que la crise des vocations est une tendance de fond : le nombre de séminaristes s’élève à 114 058, soit une baisse de 1 822. Seule l’Afrique enregistre une hausse (+509). 

L’Eglise catholique a été secouée ces dernières années par de nombreux scandales d’agressions sexuelles sur des mineurs. Dernier en date, la publication début octobre d’un rapport accablant sur la pédocriminalité au sein de l’Eglise de France qui a conduit le pape François à exprimer sa «honte».

Ces données, tirées du dernier «Annuaire statistique de l’Eglise», dressent un panorama général de l’Eglise catholique dans le monde en amont de la 95e Journée missionnaire mondiale qui se tiendra le 24 octobre.

Source à l’adresse RT France