Vladimir Poutine demande aux Occidentaux de ne pas se mêler des questions sociétales en Russie

Vladimir Poutine a défendu, lors d’un discours au Club Valdaï, le modèle russe face à celui des Occidentaux qui se positionnerait notamment dans un «effacement agressif de pages entières de leur propre histoire» et dans «la discrimination inversée».

A la faveur d’un discours au Club Valdaï à Sotchi le 21 octobre, regroupant près de 300 participants russes et étrangers issus du monde académique, de la politique et des médias, Vladimir Poutine a critiqué subrepticement le modèle occidental sur certaines questions sociétales.

«Les bouleversements socio-culturels qui ont lieu aux Etats-Unis et en Europe occidentale ne relèvent évidemment pas de nos affaires. Nous ne nous en mêlons pas», assure-t-il dans un premier temps avant de dénoncer : «Certains, dans les pays occidentaux, sont sûrs que l’effacement agressif de pages entières de leur propre histoire, la discrimination inversée de la majorité dans l’intérêt des minorités ou la demande d’abandonner la compréhension habituelle de ce que sont des choses aussi fondamentales que la mère, le père, la famille ou même les différences entre les genres, constituent, selon eux, les jalons du mouvement vers un renouveau social.»

«Encore une fois, je tiens à le souligner : c’est là leur droit, nous ne nous en mêlons pas, nous leur demandons seulement de ne pas trop s’en prendre à notre maison», explique-t-il.

Peu avant, le chef d’Etat russe avait noté l’essoufflement du système capitaliste actuel, responsable selon lui d’inégalités mondiales.

Source à l’adresse RT France