De violentes intempéries font au moins six morts en Algérie et en Tunisie (VIDEOS)

L’Algérie et la Tunisie ont été frappées les 23 et 24 octobre par des pluies diluviennes entrainant d’impressionnantes inondations dans plusieurs villes. Les deux pays déplorent respectivement trois victimes.

Six personnes sont mortes dans des inondations qui ont touché plusieurs régions d’Algérie et de Tunisie dans la nuit du 23 au 24 octobre après des pluies torrentielles. A Alger, ville la plus touchée d’Algérie, trois personnes sont mortes selon un dernier bilan publié par les autorités de la capitale comme le rapporte TSA.

«La moyenne annuelle des pluies qui s’abattent sur la capitale est de 600 mm, alors que la moyenne des précipitations enregistrées dans la localité de Draria [commune située au sud-ouest de la capitale] a atteint 20 % de cette moyenne en moins de 24 h», a souligné la wilaya d’Alger dans un communiqué.

En Tunisie, les corps des trois victimes, âgées de 20, 24 et 27 ans, ont été retrouvés. A Thala, une ville dans le nord-ouest défavorisé de la Tunisie, deux jeunes de 20 et 27 ans sont morts après que leur voiture a été emportée par les eaux. La troisième victime, un jeune de 24 ans, est mort à Borj Chakir, une localité près de Tunis, a ajouté Moez Triaa. La Tunisie pâtit de ses infrastructures «détériorées» selon des hauts responsables de l’Etat, avec des systèmes d’évacuation d’eau bouchés, une urbanisation mal structurée et des égouts débordants.

En septembre 2020, six personnes dont trois enfants avaient perdu la vie après des intempéries, tandis qu’au moins cinq personnes étaient décédées pour les mêmes raisons en 2018.

Source à l’adresse RT France