Vaccination : la Nouvelle-Zélande admet que son plan anti-Covid crée deux catégories de personnes

Le Premier ministre néozélandais Jacinda Ardern assume sa politique de lutte contre l’épidémie. Après avoir appliqué la stratégie zéro Covid, elle entend désormais accélérer la vaccination, quitte à accorder plus de droits aux vaccinés.

Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern a admis le 22 octobre que son nouveau plan visant à lutter contre l’épidémie de Covid-19 créait deux catégories de personnes : les vaccinés et ceux qui ne le sont pas, soumis à davantage de restrictions. «C’est ce que c’est, oui», a-t-elle répondu sans ambages au rédacteur en chef du service politique du NZHerald Derek Cheng.

La dirigeante assume ainsi le fait que ceux qui ne sont pas vaccinés ne pourront pas profiter de certaines libertés dont jouissent les autres Néozélandais.

La Nouvelle-Zélande a fixé le 22 octobre un objectif de vaccination de 90% pour mettre fin aux confinements dans le pays. «Nous avons examiné toutes les preuves, parlé à des experts, étudié la modélisation de notre situation et fixé un objectif de 90% de vaccination complète pour chaque DHB (district sanitaire) de Nouvelle-Zélande», a déclaré Jacinda Ardern à la presse le 22 octobre. 

«Si vous êtes vacciné, vous pourrez profiter des choses que vous aimez, en étant sûr que les personnes qui vous entourent et l’environnement dans lequel vous vous trouvez sont aussi sûrs que possible dans le monde du Covid», avait-elle ajouté.

La politique controversée du «zéro Covid» décidée par les autorités néozélandaises a permis au pays d’obtenir un bilan de 28 morts sur une population de cinq millions d’habitants mais à la suite de mesures très restrictives aux frontières. Mais Jacinda Ardern a expliqué que cette stratégie n’était plus viable en raison du variant Delta détecté à Auckland en août. Désormais, priorité est donc donnée à la vaccination. 

Environ 86% des Néo-Zélandais éligibles ont reçu leur première dose de vaccin et 68% sont complètement vaccinés.

Source à l’adresse RT France