« Inflation, pénuries, et maintenant la hausse du pain et de la baguette ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Vous allez vous en rendre compte rapidement mais le prix de la baguette en particulier et du pain en général va sérieusement augmenter dans les prochains jours.

Je vous dis depuis plusieurs mois que l’inflation sera visible à partir de la rentrée et de septembre 2021.

Nous sommes en plein dedans et vous aurez des hausses continuelles jusqu’en 2022 car toutes les pénuries qui ont entraîné des hausses de prix sont en train de se matérialiser et de se répercuter sur toute la chaîne, jusqu’au consommateur final, vous, nous.

En raison de l’envolée des prix des matières premières et de ceux de l’énergie, le prix de la baguette de pain devrait prendre quelques centimes dans les prochains jours.

Si je vous parle de la hausse de la baguette, ce n’est pas pour l’enjeu financier pour les ménages. Pour l’essentiel même si nous devons payer 5 centimes de plus par jour pour notre pain quotidien cela devrait aller. Le problème c’est toutes les autres hausses et celle des carburants ou du chauffage pèsera beaucoup plus sur le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

Le prix de la baguette, tout un symbole !

Non, si je vous parle de la baguette c’est parce que c’est un produit emblématique et très symbolique. Je me demande d’ailleurs quel sera le candidat à la présidentielle qui se fera couillonner par un journaliste sur le prix du pain qu’il n’aura pas révisé la veille. Mais c’est un autre sujet. C’est tout le sujet de l’inflation qui va s’inviter dans la campagne électorale.

De quoi est constitué le prix de la baguette qui est presque un indice à elle toute seule ?

De matière première, la farine de blé. +30 % depuis le début de l’année, et de la farine dans la baguette c’est l’essentiel.

Mais ce n’est pas tout. Il y a le prix de la main-d’œuvre, les charges sociales, patronales, et aussi les coûts de structure de votre boulangerie. Son loyer, ses impôts et taxes diverses et très variées. Cela pèse dans le coût de la baguette, et pour tout vous dire, votre boulanger ne gagne pas vraiment sa vie sur la baguette que vous lui achetez, mais plutôt sur le petit gâteau que vous allez prendre pour égayer votre repas dominical ou faire plaisir aux enfants.

Enfin, et c’est un gros morceau. L’énergie.

Il faut bien la faire cuire votre baguette, et mieux vaut aller se faire cuire un œuf qu’une baguette quand l’énergie est chère. Pourquoi ? Evident ! Il faut plus de temps et donc de chaleur pour cuire un pain que pour aller se faire cuire un œuf.

D’ailleurs regardez la consommation en kilowatt heure de vos plaques à induction… oui, c’est comme faire fonctionner 4 radiateurs électriques. Ca calme….

Les fours allumés des boulangers leur coûtent très cher, alors forcément, le prix du pain va beaucoup monter et nous n’y pourrons pas grand chose, à part peut-être manger moins de pain, mais le pain c’est bon. Craquant, croustillant, grillé ou tartiné c’est un produit de base auquel nous ne renoncerons pas.

Alors, nous paierons la prix de la baguette.

La baguette tout un symbole qui va s’inviter dans l’actualité comme peu l’anticipe ou l’imagine encore.

L’inflation sera un vrai sujet, tellement important, qu’il dépassera celui du chômage et les candidats à la présidentielle seraient bien inspirés de travailler le sujet. Il pourrait même devenir le sujet qui fera la victoire contre toute attente.

En moyenne, la baguette coûte 89 centimes. Le prix moyen atteindra vite un euro. Encore un autre symbole avec la baguette à 6.55957 Francs… clin d’œil pour les plus vieux à la barbe blanche comme moi.

Les restos du cœur ne manqueront pas encore de « clients ». Hélas.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae