L’indeminité de 100 € anti-inflation versée… par les entreprises ! Usine à gaz à la française.

L’indemnité anti inflation de 100 euros tourne comme toujours dans notre pays au cauchemar technocratique et administratif.

Je vous parlais hier de la phobie administrative notamment des petits entrepreneurs (dont je suis). C’est une horreur au quotidien. Ceux qui remplissent les cerfa toute la journée connaissent la cerfaïte aigüe. Une maladie terrible où chaque imprimé (même digitalisé) représente une angoisse terrible et une perte de temps significative.

Remplir un cerfa ne remplit jamais un carnet de commande.

Bref, le gouvernement a une belle idée.

Le premier mamamouchi du second palais va à la télé.

Il annonce fier de lui 100 balles pour tous.

Et il rentre au Palais le sentiment du devoir accompli.

Puis, après, la 7ème compagnie sur le terrain doit se démerder avec les ordres du grand quartier général.

Ce sera donc aux entreprises de verser les sous aux salariés.

Ce sera aussi aux entreprises de faire l’avance de trésorerie.

Encore un exemple de générosité réalisée avec l’argent et le temps des autres.

C’est très facile.

Trop facile même.

L’Etat a mis la main dans le pot de confiture où il a transformé avec le prélèvement à la source les entreprises en auxiliaires des impôts. La confiture et la soupe étant bonnes, l’Etat continuera jusqu’à étouffer un peu plus les sociétés de pays déjà mal en point.

Absurde.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae