Russie : un blogueur et son amie condamnés pour avoir mimé une fellation devant une cathédrale

Un tribunal de Moscou a infligé une peine de prison à un influenceur et son amie pour offense aux convictions religieuses. Le couple avait publié une photo d’eux en train de simuler un acte sexuel, devant la célèbre cathédrale Saint-Basile.

Un blogueur tadjike du nom de Rouslan Bobiyev et son amie Anastassia Tchistova ont été condamnés en Russie à 10 mois de prison ferme en «colonie pénitentiaire à régime ordinaire», pour avoir «commis des actes publics marqués par le manque de respect envers la société et visant à offenser des convictions religieuses», selon le service de presse de la cour de justice moscovite chargée de l’affaire.

En cause : la diffusion d’une photographie sur les réseaux sociaux, sur laquelle on voit Rouslan Bobiyev (Rouslani Talabdjon de son vrai nom) poser devant la cathédrale Saint-Basile de Moscou, tandis qu’Anastassia Tchistova en uniforme de police se tient agenouillée devant lui, les mains posées sur les hanches du jeune homme, dos à l’objectif, semblant simuler une fellation.

La cathédrale orthodoxe en question, située sur l’emblématique place Rouge de Moscou, est l’une des plus iconiques de Russie.

Les deux prévenus avaient été arrêtés fin septembre. D’après l’agence RIA Novosti, Rouslan Bobiyev avait par la suite présenté ses excuses pour son acte et avait promis «de ne plus jamais faire quelque chose de ce genre». Selon la même source, le blogueur a expliqué qu’il avait l’habitude de filmer des canulars et qu’il avait déjà fait l’objet des poursuites administratives à ce sujet. Sa page Instagram comptait plus de 100 000 abonnés avant sa récente fermeture.

Toujours selon RIA, il s’agit d’une des premières affaires pénales à Moscou en lien avec la partie 1 de l’article 148 du Code pénal de la Fédération de Russie, concernant les offenses aux convictions religieuses des croyants.

Source à l’adresse RT France