Covid-19 : 15 départements ne veulent plus verser le RSA aux personnes licenciées car non vaccinées

Quinze départements ont envoyé une lettre au Premier ministre lui signifiant leur opposition à la de demande du gouvernement de verser le revenu de solidarité active aux «personnes privées d’emploi suite à un refus d’obligation de vaccination» .

Quinze Départements dont la Gironde, les Landes, la Haute-Vienne et le Lot-et-Garonne ont affirmé le 29 octobre avoir envoyé un courrier au Premier ministre Jean Castex lui demandant l’autorisation de suspendre le versement du Revenu de solidarité active (RSA) aux chômeurs en fin de droits licenciés à la suite d’un refus de se soumettre à l’obligation vaccinale concernant leur profession.

Comme l’indique Sud Ouest, cette démarche fait suite à une demande gouvernementale exigeant des départements – qui ont parmi leurs compétences l’aide sociale, dont le RSA – le versement de cette allocation aux «personnes privées d’emploi suite à un refus d’obligation de vaccination».

Le département de la Gironde fait valoir le fait que le RSA est un «dispositif d’insertion sociale et professionnelle» et qu’il ne peut «remplacer une allocation nationale versée suite à un arrêt d’activité pour motif d’absence de passe sanitaire». Le département de sud-ouest déclare regretter l’absence de consultation et souhaite que le RSA soit réservé, comme la loi l’explicite, aux «personnes qui sont dans l’impossibilité d’avoir des revenus d’activité». 

Source à l’adresse RT France