Le patron de la banque Barclays démissionne en raison de ses liens avec Epstein

La banque britannique Barclays a annoncé le départ immédiat de son patron Jes Staley, ce dernier souhaitant contester les conclusions préliminaires d’une enquête des régulateurs financiers britanniques sur ses liens avec Jeffrey Epstein.

Visé par une enquête lancée par les deux principaux régulateurs financiers britanniques sur la manière dont il a évoqué auprès de son groupe ses liens d’affaires passés avec le pédocriminel Jeffrey Epstein, le patron de la banque britannique Barclays a annoncé quitter son poste au moment où les conclusions préliminaires viennent de tomber.

«Barclays et M. Jes Staley, directeur général du groupe, ont été informés le 29 octobre des conclusions préliminaires. Au vu de ces conclusions et de l’intention de M. Staley de les contester, le Conseil d’administration et M. Staley ont convenu qu’il se retirerait de ses fonctions de directeur général du groupe et d’administrateur de Barclays», explique la banque dans un communiqué le 1er novembre.

Une relation d’affaires qui a commencé dans les années 2000

La banque avait révélé en février 2020 que Jes Staley, un Américain de 64 ans, était visé par cette enquête, ce qui n’avait pas empêché l’entreprise de lui renouveler sa confiance.

«[L’enquête] ne fait aucune constatation selon laquelle M. Staley a vu, ou était au courant, de l’un des crimes présumés de M. Epstein», le financier accusé de trafic de mineures – condamné pour des faits similaires par le passé – qui est depuis décédé en prison, assure encore la Barclays dans son communiqué.

Jes Staley avait développé une relation d’affaires avec Jeffrey Epstein dans les années 2000 lorsqu’il dirigeait la branche de banque privée de JPMorgan qui comptait parmi ses clients le financier américain. Jes Stanley avait présenté ses excuses en février 2020 à propos d’une relation qui s’est poursuivie, selon lui, jusqu’à l’été ou l’automne 2015. «Avec ce que nous savons maintenant je regrette profondément avoir eu des liens avec Jeffrey», avait-il dit.

Pour rappel, Jeffrey Epstein a été condamné en 2008 à 18 mois de prison en acceptant de plaider coupable pour le seul chef d’avoir sollicité les services de prostituées mineure. Une possibilité que lui avaient offert de façon très controversée les procureurs de Floride, alors qu’il encourait la détention à vie. De nouveau accusé en janvier 2015 par l’américaine Virginia Giuffre, Jeffrey Epstein avait été arrêté en 2019 et inculpé d’«exploitation sexuelle de mineures».

Le conseil d’administration de la banque s’est dit «déçu» de cette issue alors que «M. Staley dirige le groupe Barclays avec succès depuis décembre 2015, avec un réel engagement et compétence».

La banque a dit refuser de commenter davantage les conclusions préliminaires de l’enquête alors que la procédure «doit encore suivre son cours». Les régulateurs financiers britanniques ont pour leur part annoncé dans un communiqué «ne pas commenter les enquêtes en cours ou les procédures réglementaires».

C.S. Venkatakrishnan, qui était jusqu’ici directeur mondial des marchés du groupe Barclays, remplace Jes Staley dès ce 1er novembre, selon la banque.

Le titre de Barclays à la Bourse de Londres chutait le 1er novembre en début de matinée de 2,04% à 198,12 pence.

Source à l’adresse RT France