Une ministre israélienne en fauteuil roulant renonce à la COP26 faute d’accès pour les handicapés

La ministre israélienne de l’Energie Karine Elharrar, atteinte de dystrophie musculaire, n’a pas pu assister à la COP26 à Glasgow, le bâtiment accueillant la conférence sur le climat étant inaccessible aux personnes en fauteuil roulant.

La ministre israélienne de l’Energie n’a pas pu participer à l’ouverture de la conférence sur le climat (COP26) à Glasgow le 1er novembre car le lieu n’était pas accessible en fauteuil roulant, a-t-elle expliqué sur Twitter.

Karine Elharrar, qui souffre de dystrophie musculaire, a raconté ne pas avoir pu accéder au Scottish Event Campus – où se déroule l’événement jusqu’au 12 novembre – car les seules options pour s’y rendre étaient de marcher ou de monter à bord d’une navette qui n’était elle-même pas adaptée aux fauteuils roulants. Selon le Jerusalem Post, elle a été conduite d’entrée en entrée, en vain, avant de retourner à son hôtel.

Une place dans le convoi du Premier ministre Naftali Bennett

«Je suis venue à la COP26 pour rencontrer mes homologues dans le monde et faire avancer notre lutte commune contre la crise climatique. Il est regrettable que l’ONU, qui promeut l’accessibilité pour les personnes handicapées, en 2021, ne se soucie pas de l’accessibilité lors de ses propres événements», a écrit la ministre sur Twitter. Elle a dit espérer qu’une solution serait trouvée d’ici ce 2 novembre.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a appelé Karine Elharrar et, jugeant la situation inacceptable, lui a promis qu’elle pourrait entrer à la conférence ce 2 novembre au matin, en lui réservant une place dans son convoi officiel. Le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid a interpellé les organisateurs de la conférence, déclarant qu’il était «impossible de s’inquiéter de l’avenir, du climat et des personnes [sans prendre] d’abord soin des êtres humains, de l’accessibilité et des handicaps».

«L’ambassadeur britannique en Israël, Neil Wigan, s’est excusé pour l’incident. Je suis troublé d’apprendre que Karine Elharrar n’a pas pu assister aux réunions de la COP26. Je m’excuse profondément et sincèrement auprès du ministre. Nous voulons un sommet COP accueillant et inclusif pour tout le monde», a-t-il déclaré sur Twitter.

Source à l’adresse RT France