-40 % ! Le marché automobile à l’arrêt

Le marché automobile à l’arrêt plombé par la pénurie de semi-conducteurs mais aussi par la transition écologique qui pousse à fabriquer des modèles électriques que globalement, pour le moment, les gens ne veulent pas acheter car leur utilisation quotidienne ou pour les grands trajets est loin d’être aussi simple que les réclames qui vantent la transition harmonieuse.

Pour Caradisiac la situation est donc catastrophique pour le marché automobile français. « Le mois dernier, 118 521 voitures particulières neuves ont été immatriculées, soit un plongeon de 30,7 % par rapport à 2020 et de 37,3 % par rapport à 2019 ».

Pourtant, les constructeurs ont des carnets de commandes bien remplis ! Le marché est paralysé par la pénurie de semi-conducteurs. Le manque de ces composants électroniques pousse les marques à réduire voire stopper leur production, elles ne peuvent donc assurer les livraisons.

Alors que les firmes pensaient voir le bout du tunnel à la fin de cette année, la situation a empiré à la rentrée avec une reprise de l’épidémie dans les pays qui produisent ces éléments. Les ventes, qui s’étaient pourtant bien redressées au cours du premier semestre, sont reparties en forte baisse. Au point que sur les dix premiers mois de l’année, la hausse par rapport à 2020 n’est plus que de 3,1 %, alors que les données de l’année dernière avaient été plombées par le confinement strict du printemps ! »

Une société comme Volkswagen connaît même un mois cauchemardesque, avec par exemple un – 45 % et Ford un  – 51 %. Seul Dacia s’en sort bien avec une hausse des ventes de 2,8 % ainsi que Hyundai, en progression de 10 % en octobre et de 29 % depuis le début de l’année, grâce au succès de son nouveau Tucson.

Les constructeurs qui produisent en Asie s’en sortent.

La petite électrique de Dacia la Spring est produite… en Chine.

Les pénuries c’est pour l’Europe, pas pour les usines chinoises et cela se voit parfaitement dans les chiffres des ventes.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Caradisiac.com ici

Source à l’adresse Insolentiae