«La plus grande source de menace nucléaire» : Pékin tance les Etats-Unis, préoccupés par son arsenal

Un rapport du Pentagone souligne que le stock d’armes nucléaires dont dispose la Chine augmenterait plus vite que ce que prévoyaient les Etats-Unis. Pékin estime que ce document «ignore les faits et est plein de préjugés».

Selon un nouveau rapport du ministère de la Défense des Etats-Unis, la Chine renforcerait son arsenal nucléaire beaucoup plus rapidement que ce qu’envisageait Washington il y a un an. De son côté, Pékin dément les conclusions de ce document, et ne manque pas de souligner que les Etats-Unis demeurent la nation la plus dangereuse en matière d’armes atomiques.

Tant qu’un pays n’utilise pas d’armes nucléaires contre la Chine, il ne sera pas menacé par les armes nucléaires de la Chine

Lors d’une conférence de presse ce 4 novembre, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin a jugé que le rapport du Pentagone «ignor[ait] les faits et [était] plein de préjugés». Wang Wenbin a décrit les Etats-Unis comme «la plus grande source de menace nucléaire au monde», car ceux-ci possèdent «l’arsenal nucléaire le plus important et le plus avancé au monde». «Tant qu’un pays n’utilise pas d’armes nucléaires contre la Chine, il ne sera pas menacé par les armes nucléaires de la Chine», a ajouté le diplomate. 

Au moins 1 000 ogives nucléaires chinoises d’ici 2030 ?

Ce nouveau rapport annuel publié par le ministère de la Défense des Etats-Unis intitulé Military and security developments involving the People’s Republic of China («Développements militaires et sécuritaires impliquant la République populaire de Chine») prévoit que l’Armée populaire de libération (le nom de l’armée chinoise) possédera au moins 1 000 ogives nucléaires d’ici la fin de la décennie.

«Le rapport indique que la [République populaire de Chine] a probablement l’intention de disposer d’au moins 1 000 ogives nucléaires d’ici 2030 – dépassant le rythme et la taille que nous avions prévus dans le rapport 2020 sur la puissance militaire de la Chine», a déclaré un responsable du Pentagone cité dans un communiqué, en précisant que «le rythme accéléré de l’expansion nucléaire de l'[Armée populaire de libération] pourrait permettre à la [République populaire de Chine] de disposer d’environ 700 ogives nucléaires livrables d’ici 2027». Le rapport publié l’an dernier affirmait que le stock chinois d’ogives nucléaires était «d’environ 200», et prévoyait que ce nombre serait au moins multiplié par deux au cours des années 2020. 

Selon le département d’Etat américain, le stock d’armes nucléaires des Etats-Unis était quant à lui composé de 3 750 ogives nucléaires en septembre 2020.

Les Etats-Unis considèrent la Chine comme un rival stratégique sur la scène mondiale, et les deux pays s’accusent mutuellement d’attiser les tensions autour de Taïwan et en mer de Chine méridionale. Le 3 novembre, le chef d’Etat-Major des armées des Etats-Unis, le général Mark Milley, a déclaré que les forces américaines étaient «absolument en capacité» de défendre Taïwan si Pékin tentait de s’emparer de l’île. Quelques jours auparavant, le 22 octobre dernier, le président américain Joe Biden avait de nouveau fait savoir que les Etats-Unis étaient prêts à défendre militairement Taïwan d’une éventuelle attaque chinoise, avant que la Maison Blanche ne rétropédale. Pékin avait réagi en appelant le président américain à la «prudence».

Source à l’adresse RT France