Tunnel découvert non loin de chez l’ambassadeur de France en Tunisie : piste criminelle privilégiée

Les autorités tunisiennes ont annoncé avoir découvert un tunnel creusé à proximité de la résidence de l’ambassadeur de France, située dans le quartier de La Marsa au nord de la capitale. Une enquête a été ouverte.

Le ministère de l’Intérieur tunisien a expliqué le 3 novembre qu’une opération de police avait eu lieu la veille dans une maison située à côté de la résidence de l’ambassadeur de France en Tunisie. L’intervention a eu lieu après l’obtention par les services de sécurité tunisiens d’informations faisant état d’activités suspectes dans l’une des maisons située à quelques pas de la résidence dans le quartier de La Marsa, dans la banlieue nord de Tunis.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur tunisien repris par le journal La Presse, indique que «des travaux de creusement d’un tunnel ont été découverts dans la maison» et qu’après vérification, «il s’est avéré que parmi les personnes qui visitent la maison figure un individu connu pour son extrémisme». Toujours selon La Presse, la Garde nationale tunisienne a été chargée de mener l’enquête en coordination avec le parquet antiterroriste, l’affaire faisant l’objet d’un «suivi au plus haut niveau». Des barrages ont été dressés dans toute la zone autour de la résidence.

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed s’est rendu à La Marsa dans la soirée du 3 novembre pour observer le tunnel en question. Une vidéo postée sur le site d’information Tunisie Numérique montre le président tunisien inspectant le tunnel et donnant des recommandations au ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine au palais de Carthage, siège de la présidence.

Les preuves accumulées pointent vers un «acte criminel»

Kaïs Saïed a déclaré que toutes les preuves pointaient vers «un acte criminel», ajoutant que les unités de sécurité communiqueront sur cette affaire dès qu’elles auraient de plus amples informations. L’inquiétante découverte génère forcément de nombreuses interrogations. Où débouche exactement le tunnel et quelle est sa longueur ? Le but était-il de prendre en otage ou d’assassiner l’ambassadeur comme la rumeur l’affirme à Tunis ? Impossible d’en savoir plus pour le moment.

La résidence d’André Parant, ambassadeur de France à Tunis, est située à la Marsa, banlieue huppée de la capitale. 

Les services de sécurité tunisiens ont déjoué ces dernières années plusieurs tentatives d’attentat. Le pays traverse actuellement une zone de turbulence politique suite au coup de force de Kaïs Saïed qui avait limogé le gouvernement le 25 juillet dernier et s’était arrogé les pleins pouvoirs en suspendant l’activité du Parlement. Le président tunisien avait alors invoqué un «péril imminent» pour se justifier, alors que le pays traverse une crise socio-économique de grande ampleur, à laquelle vient s’ajouter la crise sanitaire causée par le Covid-19.

Source à l’adresse RT France