Une hausse des taux est très improbable selon Lagarde.

BCE: une hausse des taux en 2022 est « très improbable », dit Lagarde

Selon l’AFP la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré « très improbable » une hausse des taux directeurs de BCE en 2022. Ces déclarations interviennent alors que d’autres grandes banques centrales comme la FED ou encore la banque centrale du Canada ou d’Australie resserrent progressivement leur politique monétaire.

Christine Lagarde persiste en indiquant que les « perspectives d’inflation à moyen terme restent modestes » et que donc « les conditions d’une hausse des taux » ne seront pas réunies l’an prochain.

« Un durcissement indu des conditions de financement n’est pas souhaitable à un moment où le pouvoir d’achat est déjà comprimé par la hausse des factures d’énergie et de carburant », et cela représenterait un « vent contraire non désirable pour la reprise », a expliqué Mme Lagarde.

Résultat, l’euro baisse face au dollar, et votre essence ou votre gasoil augmente à la pompe… de même que tout ce qui est importé en étant acheté en dollars, ce qui, là encore, va augmenter l’inflation en Europe.

Mais il n’y a pas le choix.

Quant aux autres pays, ils n’iront pas très loin dans leur resserrement monétaire, car eux non plus ne sont pas dans des situations d’endettement franchement brillantes.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source AFP via Orange Actus ici

Source à l’adresse Insolentiae