Rachat de Suez par Veolia : enquête ouverte par le parquet national financier

Depuis la mi-juin, le PNF enquête sur une possible affaire de «trafic d’influence» dans le rachat de Suez par Veolia. Parmi les mis en cause Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée, ainsi que des responsables de Veolia et d’Engie.

Le parquet national financier (PNF) enquête depuis mi-juin, à la suite d’une plainte de plusieurs syndicats du groupe Suez, suspectant notamment le secrétaire général de l’Elysée et des responsables de Veolia et d’Engie de «trafic d’influence» autour de la fusion en cours entre les deux fleurons de l’eau et des déchets.

Déjà propriétaire de 29,9% de Suez depuis octobre 2020, Veolia a lancé une offre publique d’achat (OPA) en juillet 2021 afin d’acquérir les 70,1% restant.

La transaction devrait être soldée en janvier 2022. Sauf que l’enquête du PNF pourrait remettre en cause l’opération. Les plaignants dénoncent une OPA calculée au plus haut sommet de l’Etat et demandent sa suspension immédiate. L’enquête a été confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Source à l’adresse RT France