Million Mask March à Londres : affrontements entre des manifestants et la police (VIDEOS)

Des manifestants ont défilé à Londres pour la Million Mask March, qui mobilise chaque année, entre autres, contre les inégalités, la corruption et, plus récemment, les restrictions liées au Covid-19. Des heurts ont éclaté avec la police.

Des affrontements ont éclaté le 5 novembre entre la police et les centaines de participants de la Million Mask March à Londres, après que des manifestants anti-establishment ont déclenché des feux d’artifice contre les forces de l’ordre et brûlé une effigie du Premier ministre britannique, Boris Johnson.

Comme chaque année depuis 2012, de nombreux manifestants défilaient pour protester, entre autres, contre les inégalités, et depuis 2020 contre les restrictions liées au Covid-19. Certains portaient des masques de Guy Fawkes pour honorer le personnage fictif anti-gouvernemental représenté dans le roman graphique d’Alan Moore et de David Lloyd et le film de James McTeigue «V pour Vendetta», le jour de la commémoration du vrai conspirateur Guy Fawkes.

«Boris a menti, des gens sont morts», ont notamment scandé les manifestants pour contester les mesures de restrictions anti-Covid et la politique gouvernementale. Certains avaient également des pancartes demandant la libération du co-fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, incarcéré depuis 2019 en Angleterre, en attente d’un jugement sur une extradition aux Etats-Unis. D’autres ont protesté contre l’austérité, la violation des droits ou encore la corruption au sein des élites.

La police s’est approchée de la foule et s’est heurtée à des manifestants, notamment lors du déclenchement de feux d’artifice, dont certains ont été envoyés dans leur direction.

La police a déclaré dans un communiqué que ses agents ont été contraints d’agir après que la «foule sur la place du Parlement a dangereusement allumé des feux d’artifice et des fusées». 

Source à l’adresse RT France