Le gang des Daltons prêt à faire une trêve contre un «feat» avec Angèle

Les Daltons ont assuré au micro du Parisien le 5 novembre qu’ils étaient prêts à modérer une partie de leurs actions contre la libération de leur chef, actuellement incarcéré, mais aussi contre… une collaboration avec la chanteuse Angèle.

Dans une vidéo du Parisien réalisée le 5 novembre et diffusée le lendemain, un représentant du gang lyonnais des Daltons – qui mêle rap et rodéos dans la capitale des Gaules en narguant régulièrement les forces de l’ordre – a demandé la libération de leur chef, mais aussi un «feat» avec la chanteuse belge Angèle.

Cette demande surprenante n’est pas faite sans garantie. Les Daltons assurent ainsi qu’ils seraient prêts à mettre fin à certaines de leurs actions. «Les rodéos sauvages dans les rues piétonnes ça s’arrête, on est désolés, on n’est pas là pour faire peur à la population, on s’y est mal pris», a affirmé celui qui se présente comme un porte-parole au micro du Parisien. Les rodéos sur le périphérique, en revanche, se poursuivront «tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter», a-t-il précisé.

Leur chef, surnommé «May-GT», a écopé d’une peine de neuf mois de prison ferme. Fin octobre, une trentaine de «Daltons» s’étaient fait interpeller. Le 4 novembre, le gang a encore fait parler de lui en interrompant un match de football entre l’Olympique Lyonnais et le Sparta Prague. Toujours selon la personne interviewée par le quotidien francilien, le gang recruterait constamment de nouveaux membres. 

«On se fera jamais croquer car les Daltons, c’est une famille qui grandit de jour en jour. Ils attrapent un Dalton, y en a dix de plus», a-t-il assuré.

Source à l’adresse RT France