Pognon de dingue ! Prêts garantis par l’Etat prolongés jusqu’en juin 2022.

Oui. Cela coûte un pognon de dingue, mais nous n’avons pas le choix et c’est la moins mauvaise décision économique à prendre !

Bruno Le Maire a donc raison en prolongeant les prêts garantis par l’État jusqu’à fin juin 2022.

Evidemment, cela ne va pas faire l’affaire des administrateurs judiciaires qui n’auront pas de faillite à gérer pour se refaire un peu de sous, mais personne ne va vraiment pleurer cette profession pas franchement populaire.

Bon, disons également que juin 2022 c’est après les élections présidentielles de 2022. Ce sera donc au futur président de commencer son mandat (ou son second en fonction) par une série terrible de dépôts de bilan.

A un moment, il faudra bien couper les perfusions.

Ou pas.

Remarquez, au point où nous en sommes…

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source le Figaro.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae