L’acteur américain Matthew McConaughey s’oppose à la vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans

L’acteur américain de 52 ans a affirmé son opposition à la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans aux Etats-Unis. Il a cependant confirmé qu’il n’était pas contre la vaccination en général et que son fils de 13 ans était vacciné.

Dans une interview accordée au New York Times le 9 novembre 2021, Matthew McConaughey, s’est exprimé sur les vaccins anti-Covid-19. L’acteur américain de 52 ans a ainsi affirmé être contre l’obligation vaccinale pour les enfants de 5 à 11 ans. Il a d’ailleurs précisé qu’il ne comptait pas faire vacciner ses plus jeunes enfants pour le moment.

Matthew McConaughey a déclaré vouloir «s’informer davantage» avant de prendre la décision de vacciner ou non ses enfants. Lors du même entretien, l’acteur a indiqué qu’il n’était pas opposé à la vaccination en général mais qu’il s’opposait à l’obligation vaccinale pour tous.

«Je suis vacciné. Ma femme est vaccinée. Je ne l’ai pas fait parce que quelqu’un m’a obligé à le faire, j’ai choisi de le faire», a-t-il déclaré. «Est-ce que je pense qu’il existe une forme d’escroquerie ou de théorie du complot [liée à la vaccination] ? Non, certainement pas !» a-t-il rajouté. Cependant, Matthew McConaughey, a tenu à préciser qu’il ne comptait pas faire vacciner ses plus jeunes enfants dans un futur proche. «Pour le moment, je ne vaccine pas les miens», a-t-il précisé.

Matthew McConaughey n’est pas connu pour être particulièrement critique vis-à-vis de la vaccination. Depuis le début de la pandémie, l’acteur a toujours défendu le port du masque. 

Les déclarations de l’acteur ont suscité de nombreuses critiques de personnes favorables à la vaccination des enfants. Sur son compte Instagram, Matthew McConaughey a tenu à préciser que son opposition à la vaccination ne concernait que la tranche d’âge 5-11 ans. L’acteur a ainsi confirmé que son fils ainé de 13 ans était vacciné. L’acteur est père de trois enfants avec son épouse Camilla Alves (Levi, 13 ans, Vida, 11 ans et Livingston, 8 ans).

Pour rappel, la FDA, l’agence des médicaments américaine a autorisé fin octobre le vaccin contre le coronavirus de Pfizer-BioNTech pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. Le gouvernement américain avait largement anticipé la décision des autorités sanitaires en se procurant assez de doses pour cette tranche d’âge et en commençant à en expédier plusieurs millions aux quatre coins du pays.

Source à l’adresse RT France