Collision : le porte-avions Charles de Gaulle a été percuté par un voilier battant pavillon polonais

Le porte-avions Charles de Gaulle a été percuté par un voilier d’une dizaine de mètres alors que le bâtiment de la Marine nationale était en sortie d’entraînement au large de Toulon.

Comme l’a fait savoir la préfecture maritime de la Méditerranée dans un communiqué publié le 12 novembre, un voilier de 10 mètres est entré en collision avec le porte-avions Charles de Gaulle alors qu’il était en sortie d’entraînement au large de Toulon.

«Les conséquences sont uniquement matérielles, le voilier ayant démâté, et aucun blessé n’est à déplorer», a expliqué la préfecture, selon qui le bâtiment à propulsion nucléaire n’a détecté que tardivement l’approche du bateau à voile mesurant une dizaine de mètres, et battant pavillon polonais.

Un remorquage dans des conditions météorologiques difficiles

L’ accident a eu lieu tôt dans la matinée, peu avant 7h30. «Deux embarcations du Charles de Gaulle ont été mises à contribution pour sécuriser le voilier et préparer son remorquage dans des conditions météorologiques difficiles», peut-on encore lire dans le communiqué.

Assurant que cet abordage ne remettait nullement en question l’activité d’entraînement du porte-avions français, la préfecture a informé qu’une enquête technique était en cours, «comme cela se produit systématiquement après un événement de mer impliquant un navire de la Marine nationale».

Source à l’adresse RT France