Présidentielle : l’Elysée aurait interdit aux ministres tout débat avec Zemmour avant sa candidature

En attendant l’officialisation de la candidature d’Eric Zemmour, l’Elysée aurait interdit aux ministres d’affronter l’écrivain polémiste sur un plateau télévisé. Le porte-parole du gouvernement aurait lui-même dû renoncer à un débat sur CNews.

«Le futur candidat devra attendre pour débattre avec un des ministres d’Emmanuel Macron. Consigne a été donnée par l’Elysée de ne pas croiser le fer sur les plateaux de télévision avec le polémiste tant qu’il n’a pas déclaré sa candidature», a rapporté le 12 novembre le magazine Paris-Match dans un article portant sur la probable candidature d’Eric Zemmour à l’élection présidentielle.

Alors que l’écrivain polémiste poursuit ses efforts de visibilité, tant par le biais de ses apparitions médiatiques qu’au travers de ses nombreuses publications sur les réseaux sociaux, il aurait pu participer à un face-à-face télévisé avec le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, mais celui-ci a confié à l’hebdomadaire qu’il a dû «renoncer à affronter Eric Zemmour». «La chaîne CNews lui proposait de débattre. Le benjamin de l’équipe de Jean Castex, qui en a très envie, devra attendre que l’ancienne plume du Figaro se déclare le 2, le 5 ou à une autre date en décembre», précise Paris-Match.

Cette volonté de l’exécutif de reporter une confrontation avec Eric Zemmour n’est pas sans rappeler le choix de la télévision publique française, révélé début octobre par un de ses journalistes, qui avait notamment affirmé : «La direction de l’info de FTV a décidé de ne pas inviter [Eric Zemmour] tant qu’il n’est pas candidat. Évidemment il sera traité à un absolu souci d’équité s’il se déclare !»

Source à l’adresse RT France