Fresnes : une détenue radicalisée tente de s’évader de prison en creusant un trou dans sa cellule

Une détenue incarcérée à la prison de Fresnes pour des faits liés au terrorisme a été interceptée ce 14 novembre sur le chemin de ronde de l’établissement pénitentiaire, après avoir réussi à fuir sa cellule. Une enquête a été ouverte.

D’après une information rapportée par Le Parisien, une femme incarcérée à la prison de Fresnes (Val-de-Marne) pour des faits liés au terrorisme est parvenue le 14 novembre à s’échapper de sa cellule avant d’être rattrapée sur le chemin de ronde de l’établissement pénitentiaire.

Vers 7h du matin, le détecteur de mouvement de la prison a signalé la présence d’un intrus dans l’enceinte carcérale. À la suite de l’alerte, les surveillants de la prison ont arrêté une détenue censée se trouver derrière les barreaux, au deuxième étage de l’établissement.

La détenue aurait réussi à creuser un trou dans sa cellule, placer des draps à sa fenêtre et serait descendue jusqu’au chemin de ronde où elle a été arrêtée. «Les conditions exactes dans lesquelles elle a réussi à sortir sont encore un peu floues», a précisé une source proche de l’enquête interrogée par Le Parisien. L’établissement a immédiatement fait procéder à une vérification de toutes les cellules du quartier des femmes pour s’assurer qu’il s’agissait bien d’une tentative isolée.

Selon France Info, la détenue faisait l’objet d’un suivi particulier. Agée de 31 ans, la jeune femme avait été incarcérée pour avoir rejoint les rangs de Daesh en Syrie. Une source policière a confirmé au Parisien qu’elle «devait sortir prochainement». Le parquet national antiterroriste a été saisi de l’affaire.

Source à l’adresse RT France