Le camp de migrants de Grande-Synthe évacué par les forces de l’ordre

Sur ordre du ministre de l’Intérieur, les forces de l’ordre évacuent ce 16 novembre ce camp situé près de Dunkerque où vivent 1 500 migrants souhaitant se rendre en Angleterre. Un nombre qui a presque quadruplé en deux mois.

Ce 16 novembre, les forces de l’ordre procèdent à l’évacuation du camp de Grande-Synthe où vivent actuellement 1 500 migrants. La Préfecture des Hauts-de-France a ordonné cette évacuation à partir de 7h, selon France Bleu.

Le nombre de migrants situé dans ce camp situé non-loin de Dunkerque a presque quadruplé en deux mois, ceux-ci se trouvant début septembre au nombre de 400 sur le site de l’ancienne sécherie Ringo, d’après BFM TV.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est exprimé en ces termes sur la situation : «Sur mon instruction, les forces de l’ordre procèdent à l’évacuation du campement illicite de migrants à Grande-Synthe ce matin. Merci aux policiers et aux gendarmes mobilisés, ainsi qu’aux agents de la [préfecture du Nord] qui assurent leur mise à l’abri».

Des images de l’évacuation ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Présente sur place, l’association Utopia craint que cette évacuation ne «mène encore à une dispersion et invisibilisation des personnes, sans aucune réelle solution d’accompagnement et de prise en charge», comme le rapporte France Bleu.

Malgré l’arrivée des températures hivernales, les migrants sont toujours aussi nombreux à tenter la traverser de la Manche en direction de l’Angleterre. Depuis le début de l’année, le bilan officiel des autorités françaises fait état de trois morts et quatre disparus en mer.

Source à l’adresse RT France