David Lisnard élu largement à la tête de l’AMF : les maires ont-ils choisi la droite face à Macron ?

Le maire LR de Cannes, David Lisnard, adoubé par le sortant François Baroin, a été élu à la tête de l’influente Association des maires de France avec près de 60% des voix face au «Macron-compatible», Philippe Laurent.

Lors du 103e congrès des maires qui se tient à Paris, la Commission électorale a annoncé le 17 novembre que l’actuel vice-président et porte-parole de l’AMF, soutenu par Les Républicains (LR), les socialistes et le président sortant François Baroin (LR), le maire LR de Cannes, David Lisnard, avait obtenu 6 913 suffrages sur 11 577 exprimés par les plus de 34 000 membres de l’association.

David Lisnard a obtenu plus de 62% des suffrages exprimés face à l’élu UDI de Sceaux et secrétaire général sortant de l’AMF, Philippe Laurent, un centriste davantage proche de la majorité présidentielle, ayant reçu notamment le soutien du président de la Région Paca proche de la macronie, Renaud Muselier ou du maire «Macron-compatible» de Poissy Karl Olive.

Après ce quinquennat marqué par les disputes entre l’AMF et l’exécutif, les maires ont donc choisi un nouveau patron, opposant à Emmanuel Macron. L’AMF, sous la présidence de François Baroin, avait d’ailleurs été accusée par le gouvernement «de ne pas avoir été force de proposition, mais force d’opposition systématique». Elu pour un mandat de trois ans, David Lisnard s’est engagé dans son premier discours à «être le garant de l’indépendance de l’AMF». «Le score est net. La ligne qui a été choisie est claire», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

Pour sa part, Philippe Laurent a souhaité «bonne chance» au vainqueur, tout en exprimant auprès de l’AFP sa «déception» quant à la participation, un tiers seulement des plus de 34 000 maires s’étant mobilisés alors qu’ils avaient la possibilité de voter à distance par internet.

David Lisnard, qui s’était lancé dans la course avec à ses côtés le maire socialiste d’Issoudun (Indre) André Laignel, inamovible premier vice-président délégué de l’AMF, avait accusé son rival d’être appuyé par la majorité présidentielle, même si aucun membre du gouvernement ne l’avait soutenu publiquement. «Il suffit de voir à quel point Jacqueline Gourault [ministre de la Cohésion des territoires] et d’autres s’investissent dans cette campagne», avait déclaré David Lisnard, en estimant que son adversaire s’était allié «par nécessité» au pouvoir.

La droite a largement félicité David Lisnard, certains à gauche également

Peu après l’annonce des résultats, le candidat à l’investiture LR Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, a rapidement salué dans un communiqué le succès de son collègue de parti, taclant au passage ses rivaux Renaud Muselier et le maire de Nice Christian Estrosi «pour leur contribution décisive» à cette victoire. Dans un autre tweet, Eric Ciotti évoque un «Waterloo du macronisme».

L’ancienne ministre et actuelle députée européenne Nadine Morano a aussi exprimé ses félicitations à David Lisnard. «Une belle victoire pour notre famille Les Républicains et une gifle magistrale des élus à Emmanuel Macron et à ses acolytes macronistes qui loupent leur OPA sur l’AMF», s’est-elle exclamée.

Le maire LR de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, s’est adressé à Emmanuel Macron : «Monsieur Macron, votre tentative a échoué !» 

«Superbe victoire de David Lisnard et de ses listes au Bureau et Comité directeur de l’AMF ! Notre vielle association reste indépendante au service exclusif des communes», a-t-il poursuivi dans son tweet.

Eric Zemmour a aussi félicité David Lisnard : «Et tous mes vœux de succès pour sa volonté de rendre aux maires leur vraie place : au centre du paysage français.» Dans la même veine, la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen s’est également satisfaite du résultat, qui «constitue», selon elle, «une lourde défaite pour Emmanuel Macron».

Si la droite s’est massivement réjouie, à gauche aussi, quelques messages ont laissé transparaître une certaine satisfaction. Le chef de file des sénateurs socialistes (PS) Patrick Kanner a ainsi félicité David Lisnard et André Laignel pour leur élection qui va «permettre à l’AMF de conserver son indépendance».

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo a fait de même : «Toutes mes félicitations à David Lisnard et André Laignel pour leur victoire à la tête de l’AMF. Vous pouvez compter sur moi pour porter à vos côtés la voix des maires et l’intérêt de nos concitoyens. Je salue une nouvelle fois François Baroin pour ces années à la tête de l’AMF.»

Emmanuel Macron s’exprimera le 18 novembre dans l’après-midi devant l’AMF en clôture du congrès. Selon l’Elysée, «il va remercier les maires pour leur action durant l’épidémie».

Source à l’adresse RT France