« Vacciné et plus infecté, l’inquiétante étude française » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Depuis le début de cette épidémie et de la phase vaccinale je suis vent debout contre les propos tenus, y compris par des « médecins » qui se permettent de raconter n’importe quoi et d’enchaîner des affirmations évidemment fausses, qui ne relèvent en aucun cas de la science ou de la médecine mais des incantations, de la promotion et disons-le de la propagande.

C’est le cas de certains médecins, et c’est le cas de nombreuses personnes politiques.

Il y a quelques heures le président du Conseil scientifique précisait sur France Inter qu’il fallait faire preuve d’humilité

L’humilité.

Oui.

L’humilité.

Le fait de savoir que l’on ne sait pas tout, savoir que l’on ignore même beaucoup de choses. C’est d’ailleurs l’un des principes les plus anciens de la médecine avec le « primum non nocere », d’abord ne pas nuire. D’abord être humble devant la nature, la vie, la mort et ces grandes choses qui nous dépassent, nous effrayent.

Je propose avant tout que vous preniez le temps d’écouter le président du Conseil scientifique.

Ce qu’il dit est assez édifiant après tout ce que nous avons du supporter d’âneries et accessoirement d’insultes.

En gros, cela ne marche pas si bien que ça et il faut être humble…

Ils auraient du tous commencer par cela. Une bonne grosse dose d’humilité pour éviter la future bonne grosse dose d’humiliation.

Je rappelle au passage qu’en aucun cas, une affirmation ne vaut une argumentation.

Bien.

Maintenant que vous avez écouté le président du Conseil scientifique, que l’on ne peut pas taxer de complotiste je vous propose juste de jeter un œil rapide à cet article du Parisien qui titre que…

Les vaccinés sont plus nombreux que les non-vaccinés à l’hopital !

Vous irez lire les explications fumeuses et les circonvolutions d’usage pour quand même dire que mieux vaut être vacciné que non vacciné. Ce n’est pas mon rôle de vous dire de vous faire piquer ou pas. Ici j’analyse, froidement. Factuellement. Uniquement à partir de la presse autorisée et non complotiste. Uniquement à partir de sources officielles et de déclarations des autorités.

« Voilà pourquoi l’argument de dire « 8 patients sur 10 hospitalisés ne sont pas vaccinés », régulièrement répété par le gouvernement dans ses campagnes de publicité cet été, allait se retourner contre lui. « Ce chiffre de 80 % n’a pas beaucoup de sens. Dans quelques semaines, avec – heureusement – la couverture vaccinale qui progresse, le pourcentage de patients vaccinés parmi ceux hospitalisés devrait augmenter. Ce qui ne voudra absolument pas dire que les vaccins sont moins efficaces ».

C’est vrai, sauf qu’avec des dizaines de milliers de cas, nous ne parlerons bientôt plus de la « proportion » voyez-vous, mais j’extrapole. Passons à un autre article du Parisien qui, du coup, semble vaciller même sur les notions de formes graves chez les vaccinés…

Vaccins contre le Covid-19 : l’efficacité contre les formes graves baisse-t-elle (aussi) au fil du temps ?

Quand même ! Non, parce que l’on continue à vous expliquer que cela ne marche pas contre la transmission, mais contre les formes graves vous allez voir ce que vous allez voir !

Vous risquez de ne pas voir grand-chose. Hélas d’ailleurs, il n’y a pas de quoi se réjouir bien évidemment. En cliquant sur l’image vous irez vers cet article du Parisien.

Bien.

Il faut dire que pour le Parisien, il y a quelques doutes qui sont exprimés.

Regardons ce qu’il se passe dans un pays vaccinés à 100 %.

Oui, il y en a un.

C’est Gibraltar.

Le petit rocher anglais caché en Espagne !

Ils sont tous vaccinés là-bas…

Et ce que l’on peut dire c’est que vacciné ou pas, cela monte beaucoup !!

Gibraltar… ce n’est pas un échec, disons que cela ne marche pas !

Voilà source Google officiel site anti-complot machin toussa toussa, vous pouvez vérifier vous-même. En gros là-bas tout le monde est vacciné. 99 %. C’est plutôt pas mal et ça va être dur d’incriminer les non-vaccinés pour le coup. Normalement donc, à Gibraltar, cela devrait être génial, remarquable, et super. le zéro Covid quoi…

Et bien… non, 100 % vaccinés mais nous avons la même augmentation des cas que partout en Europe où le nombre de cas flambe.

Bon, il est à noter tout de même pour être honnête et intègre que le nombre de morts, lui, pour le moment ne monte pas. C’est toujours ça, mais il ne faut pas trop se réjouir car si cela flambe à Gibraltar la population est très petite et donc sur 87 nouveaux cas par jour depuis novembre il est encore un peu tôt pour voir l’augmentation éventuelle des décès ou leur absence définitive. On peut mettre 3 semaines pour décéder du Covid, voir plus et il semblerait que les autorités de santé s’attendent à une augmentation progressive des hospitalisations.

Enfin, terminons par cette étude terrifiante de scientifiques français qui bien évidemment annonce et préfigure la suite des évènements que vous soyez pour ou contre la vaccination ne changera rien à l’affaire ni à la réalité.

Anticorps facilitants et neutralisants !

Vous pouvez aller voir cette étude et la télécharger sur le site ici.

Je ne suis pas médecin mais je sais lire. Cette étude, mais il y en a plein d’autres, qui se penche sur ce sujet évoque les anticorps facilitants (qui en réalité amplifient les infections et oui…) et les anticorps neutralisants (qui empêchent l’infection). Bien évidemment, si vous voulez que votre vaccin fonctionne il faut que les anticorps neutralisants soient plus nombreux que ceux qui vont faciliter l’infection.

Sinon, vous obtenez un résultat du type… « plus je vaccine, plus j’infecte ». Autant dire que du coup c’est raté pour les apprentis sorciers. Vous savez c’est le phénomène ADE dont je vous parlais dans la lettre STRATEGIES d’août 2021 intitulée « 2022 échec de la vaccination ». Replongez vous dedans pour mettre en perceptive ce que vous pouvez voir dans l’étude des chercheurs d’Aix-Marseille.

Que concluent-ils ?

« Cette étude d’épidémiologie moléculaire couplée à une analyse structurelle de la protéine de pointe indique que l’équilibre entre les anticorps facilitateurs et neutralisants chez les personnes vaccinées est en faveur de la neutralisation pour la souche Wuhan, les variants alpha et bêta, mais pas pour les gamma, delta, lambda et mu. L’évolution du SARS-CoV-2 a considérablement affecté l’équilibre ADE/neutralisation qui est aujourd’hui en faveur de l’ADE. Les futurs vaccins devraient tenir compte de ces données pour concevoir de nouvelles formulations adaptées aux variantes du SRAS-CoV-2 et dépourvues d’épitopes ADE dans la protéine de pointe ».

Sur les variants actuels, les anticorps facilitants l’emportent sur les neutralisants.

Je vous le dis autrement.

C’est la merde.

Vous obtenez un résultat du type… « plus je vaccine, plus j’infecte »

Et pour Noël préparez-vous à manger votre dinde tout seul dans votre coin.

Mais ils sont gentils les chercheurs d’Aix. Pourquoi ?

Parce qu’ils expliquent très pudiquement que c’est la faute aux variants.

Ils sont aimables tout le même.

Ce n’est pas la faute aux gouvernants qui ne pouvaient pas savoir mais aux vilains variants.

Au fait, vous avez remarqué ?

Je n’ai même pas évoqué les effets secondaires. Même pas besoin d’en parler pour démontrer que nous sommes face à une catastrophe, car si en plus nous évoquons les effets secondaires cela nous conduirait à essayer logiquement de définir un ratio bénéfice/risque par catégorie de population.

J’attendrai la docte parole du président du Conseil scientifique pour vous en parler. Cela ne devrait pas tarder.

Il ne faut jamais oublier l’humilité pour éviter d’être humilié par la réalité.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae