Gaz lacrymogène, départs de feu… Tensions en marge de la mobilisation des Gilets jaunes à Paris

Les Gilets jaunes battent le pavé à l’occasion du 3e anniversaire du mouvement citoyen. Des heurts avec les forces de l’ordre ont néanmoins éclaté en marge de la manifestation parisienne, dont des affrontements avec les membres d’un black bloc.

Des tensions ont éclaté en marge de la mobilisation des Gilets jaunes à Paris, qui démarrait à Bercy dans le 12e arrondissement ce 20 novembre. 

Dès le début d’après-midi, dans le 13e arrondissement de Paris de l’autre côté de la Seine, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène près du métro Quai de la Gare. Des affrontements ont éclaté un peu avant 15h entre des gendarmes et un black bloc qui s’était formé, selon des informations rapportées par le journaliste indépendant Clément Lanot.

Nos reporters Charles Baudry et Nadège Abderrazak témoignaient de tensions persistances après 15h.

Nos journalistes ont fait état de jets de projectiles contre les membres des forces de l’ordre, auxquels ceux-ci ont répondu par l’usage de gaz lacrymogène.

Du mobilier urbain a été dégradé et des départs de feu ont été constatés sur la voie publique, sur le parcours de la mobilisation, qui marquait le 3e anniversaire du mouvement des Gilets jaunes.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France