Etats-Unis : Joe Biden aurait affirmé son intention de briguer un second mandat en 2024

D’après le Washington Post, Joe Biden aurait réaffirmé récemment son intention de briguer un second mandat en 2024 alors que sa côte de confiance baisse depuis le retrait désordonné d’Afghanistan.

D’après le Washington Post, Joe Biden aurait tenu à rassurer ses alliés démocrates quant à son intention de se représenter en 2024. Lors d’une collecte de fonds virtuelle organisée en novembre, le président américain aurait ainsi affirmé à un petit groupe de donateurs, son intention de briguer un deuxième mandat. 

Mais selon cette même source, plusieurs responsables démocrates auraient assuré que, malgré l’optimisme affiché par le président américain, beaucoup d’élus et de responsables issus de son camp resteraient sceptiques quant à sa capacité à briguer un nouveau mandat en 2024 alors qu’il sera âgé de 81 ans. 

Ces derniers seraient d’avis que du fait de son âge avancé, Joe Biden serait dans l’incapacité de mener une campagne électorale qui s’annonce beaucoup plus éprouvante que celle de 2020 qui fut relativement calme, en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

L’Etat de santé de Joe Biden est par ailleurs revenu dans l’actualité outre-Atlantique. En effet, le locataire de la Maison Blanche a subi le 19 novembre une coloscopie «de routine» au centre médical Walter Reed, près de Washington. S’agissant d’un examen sous anesthésie générale, Joe Biden avait donc transféré temporairement ses pouvoirs à sa vice-présidente, Kamala Harris, avant de reprendre ses fonctions après l’opération. Selon le Washington Post, Joe Biden, qui est âgé de 79 ans, aurait profité de cette hospitalisation pour effectuer un bilan de santé. Et les médecins ont assuré que le président était «en bonne santé» et «vigoureux». 

Une cote de confiance en baisse

Les inquiétudes concernant Joe Biden ne se limitent pas à sa seule santé – la cote de confiance du président américain ne cesse de baisser depuis le retrait américain d’Afghanistan. Selon un sondage Washington Post-ABC, la cote de confiance du président américain s’établit à 41%. Seulement 39% des Américains approuvent sa politique économique et ils sont 70% à juger que la situation économique aux Etats-Unis est mauvaise.

La hausse de l’inflation, les problèmes de chaîne d’approvisionnement et la poursuite de la pandémie de Covid-19 ont tous contribué à affecter la cote de popularité de Joe Biden, qui n’a cessé de baisser depuis son entrée en fonction en janvier dernier. D’après un sondage USA Today publié le 7 novembre, 64% des Américains déclarent ne pas souhaiter que Joe Biden brigue un second mandat en 2024.

Source à l’adresse RT France