Covid-19 : la Slovaquie confine les personnes non vaccinées pour les «protéger»

Le Premier ministre slovaque a annoncé le 22 novembre de nouvelles restrictions sanitaires concernant les personnes non vaccinées contre le Covid-19, notamment l’impossibilité d’accéder aux commerces non-essentiels, même avec un test négatif.

La Slovaquie a annoncé avoir introduit le 22 novembre des restrictions pour les personnes non vaccinées contre le Covid-19, invoquant le taux d’incidence élevé. «Nous avons opté pour un confinement rigoureux des personnes non vaccinées, car nous devons les protéger», a déclaré le Premier ministre Eduard Heger sur la chaîne de télévision publique RTVS.

Les non vaccinés ne sont ainsi plus autorisés à entrer dans les commerces non-essentiels, même avec un test négatif au coronavirus. Eduard Heger a aussi déclaré qu’il proposerait au gouvernement un projet de vaccination obligatoire pour les personnes âgées.

Le faible taux de vaccination pointé du doigt par les médecins

La Slovaquie a le quatrième taux d’incidence le plus élevé du monde avec 917 nouveaux cas de Covid-19 pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours, d’après un calcul de l’AFP, derrière la Slovénie, l’Autriche et la République tchèque voisine. Seuls 45,7% des 5,4 millions de Slovaques sont vaccinés : c’est l’un des taux de vaccination les plus faibles de l’Union européenne.

Les restrictions frappant les personnes non-vaccinées en Slovaquie font suite à celles prises en République tchèque où l’accès aux lieux accueillant du public est dorénavant réservé aux personnes guéries du Covid-19 ou vaccinées. En Autriche, après avoir annoncé un confinement des personnes non vaccinées, le gouvernement a finalement pris la décision de confiner toute la population pour une vingtaine de jour à compter du 22 novembre.

Ces mesures provoquent une flambée de manifestations en Europe et dans le monde tandis que de nombreux gouvernements adoptent des restrictions envers les personnes non vaccinées.

Source à l’adresse RT France