Old school : le Pentagone inquiet de l’«incursion de l’Union soviétique en Ukraine»

Comme c’est le cas de manière récurrente ces dernières années, les Etats-Unis se disent inquiets d’une prétendue invasion de l’Ukraine par la Russie. Abordant le sujet, le chef du Pentagone s’est laissé aller à un lapsus… d’un autre temps.

Lapsus révélateur ? S’exprimant lors d’une conférence de presse à Séoul le 2 décembre, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin a partagé son inquiétude quant à l’escalade des tensions entre l’Ukraine et… l’URSS.

«La Russie dispose d’une quantité de forces substantielle dans la région frontalière [de l’Ukraine], et nous continuons d’être préoccupés par cela», a ainsi analysé le chef du Pentagone, avant de poursuivre son raisonnement : «Mais dans le meilleur des cas nous n’assisterons pas à une incursion de l’Union soviétique en Ukraine.»

Tout un symbole de la conception de Moscou par les élites militaires américaines ? 

Ces dernières semaines, Washington multiplie les menaces et les mises en gardes, accusant la Russie de préparer une attaque contre l’Ukraine. Vivement démentie par Moscou, cette allégation n’a en fait rien de neuf, puisqu’elle a ressurgi à de nombreuses reprises ces dernières années… sans jamais se matérialiser pour autant.

Source à l’adresse RT France