Le «dossier Steele» à l’origine du Russia Gate largement discrédité

Pourquoi le dossier au cœur du Russia Gate qui a hanté le mandat entier de Donald Trump a fait flop ? Eclairage de notre reporter aux Etats-Unis Thomas Bonnet.

C’est à présent clair : rien ne peut prouver la prétendue collusion entre la Russie et Donald Trump. Le «dossier Steele» avait pourtant essayé de discréditer le président américain. Force est de constater que désormais, il n’y a plus rien. Igor Danchenko, le fameux informateur sur lequel tout reposait, a été arrêté par le FBI pour avoir menti. Les poursuites le visant s’inscrivent dans le cadre d’une enquête menée par le procureur spécial John Durham, nommé à la fin du mandat de Donald Trump pour faire la lumière sur l’origine et la gestion par le FBI de «l’enquête russe».

Source à l’adresse RT France