«Tout le monde déteste Quotidien» : l’équipe TV du média brocardée lors du meeting de Zemmour

Présentes au meeting d’Eric Zemmour à Villepinte, les équipes de Quotidien ont été copieusement huées par les soutiens du journaliste, candidat à l’élection présidentielle. Elles ont été brièvement évacuées, avant de revenir dans la salle.

«Quotidien, collabo» ou encore «Tout le monde déteste Quotidien» figurent parmi les brimades lancées par les soutiens d’Eric Zemmour aux équipes de l’émission de Yann Barthès avant même le début du meeting du candidat à l’élection présidentielle le 5 décembre au Parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis).

«Ils étaient en train de réaliser une interview pas très loin de la scène… On a entendu un brouhaha… « Quotidien blaireaux », « Tout le monde déteste Quotidien » a scandé la foule», rapporte Timothée Dhellemes, journaliste du Figaro présent sur place. Eric Zemmour s’en est par ailleurs pris à Yann Barthès directement dans son discours en l’accusant de «bien-pensance».

Le Huffington Post assure qu’un de ses reporters sur place a également fait les frais de l’hostilité du public, dans une moindre mesure.

L’équipe de communication d’Eric Zemmour a pour sa part déclaré que la sécurité avait «surréagi». «Ils sont revenus. Il n’y a eu aucune violence», a-t-elle ajouté à propos des journalistes de Quotidien. L’une des journalistes qui a été évacuée était bien de retour dans la salle une demi-heure après l’incident, a confirmé l’AFP.

Source à l’adresse RT France