Le mémorial du Mont Valérien dégradé par une inscription anti-pass sanitaire

Le Mont Valérien, haut lieu de la mémoire des résistants de la Seconde Guerre mondiale, a été dégradé par une inscription anti-pass sanitaire découverte le 13 décembre. La ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens combattants déposera plainte.

Le Mont Valérien, monument à la mémoire des résistants et des combattants français de la Seconde Guerre mondiale, a été vandalisé dans la nuit du 12 au 13 décembre par une inscription «Anti Pass», les deux «s» ressemblant au sigle «SS», a appris l’AFP de sources concordantes.

Cette inscription sur le Mémorial de la France combattante, inauguré par le général de Gaulle en 1960 à Suresnes (Hauts-de-Seine), fait 50 mètres de long, a indiqué la police à l’AFP. Elle a été découverte tôt le 13 décembre au matin, a précisé cette source. Dans un tweet, la ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens combattants a annoncé son intention de porter plainte.

«Dégradations scandaleuses AntiPass du monument de la France combattante au Mont Valérien cette nuit. Je suis révoltée. Aucune cause ne justifie que l’on touche à ce lieu unique de notre mémoire nationale. C’est impardonnable. Nous déposerons plainte», a écrit Geneviève Darrieussecq.

«Le préfet condamne avec la plus grande fermeté ces indignes dégradations de ce lieu symbole de la France résistante et combattante. Les forces de police sont mobilisées pour identifier et retrouver les auteurs», a de son côté réagi la préfecture des Hauts-de-Seine.

Source à l’adresse RT France