Danemark : le gouvernement veut louer des cellules au Kosovo et y expédier 300 prisonniers étrangers

Face à une situation de surpopulation carcérale, le gouvernement danois souhaite louer au Kosovo des cellules de prison pour y expédier 300 détenus. Il s’agirait d’y envoyer les étrangers condamnés dans le royaume nordique.

Le Danemark veut louer au Kosovo des cellules de prison pour y envoyer 300 détenus, a indiqué ce 15 décembre le gouvernement danois, présentant un nouveau projet pour endiguer la tendance à la surpopulation carcérale du pays nordique.

Ce projet prévoit de «louer 300 places de prison au Kosovo» pour y envoyer les étrangers condamnés au Danemark à l’expulsion après avoir purgé leur peine, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

En 2020, dans les prisons danoises quelque 350 détenus devaient être expulsés à l’issue de leur peine.

Le projet prévoit aussi d’augmenter la capacité du système pénitentiaire danois de 326 places entre 2022 et 2025.

Depuis 2015, la population carcérale a bondi de 19% au Danemark pour atteindre plus de 4 000 personnes début 2021, ce qui représente un taux d’occupation dépassant les 100%, selon les statistiques nationales.

Pendant la même période, le nombre de surveillants a lui diminué de 18% dans le royaume scandinave de 5,8 millions d’habitants, connu pour ses prisons ouvertes réservées aux détenus qui purgent des peines de moins de cinq ans.

«Il allait nous manquer jusqu’à 1 000 places dans le système pénitentiaire d’ici 2025», a relevé le ministre Nick Haekkerup, cité dans le communiqué.

Au Kosovo, selon les chiffres du World Prison Brief de l’Université de Londres, 1 642 personnes étaient emprisonnées en 2020, pour un taux d’occupation de 97%.

Par le passé, la Norvège et la Belgique avaient déjà loué des cellules aux Pays-Bas, et y avaient expédié des prisonniers.

Source à l’adresse RT France