La Russie remet à Washington ses propositions en vue d’apaiser les tensions

Moscou a annoncé avoir remis aux Etats-Unis une liste de propositions «pour la sécurité de la Russie». Celles-ci concernent des garanties juridiques visant notamment à ce que l’OTAN ne s’étende pas à des pays voisins de la Russie, tels que l’Ukraine.

Ce 15 décembre, la Russie a annoncé avoir remis aux Etats-Unis une liste de propositions sur les garanties juridiques qu’elle réclame pour assurer sa sécurité qu’elle juge menacée, sur fond de tensions autour de l’Ukraine.

«Nos propositions concrètes ont été remises aujourd’hui à des responsables américains par le ministère russe des Affaires étrangères», a déclaré à la presse Iouri Ouchakov, conseiller de Vladimir Poutine. Des propositions «visant à élaborer des garanties juridiques pour la sécurité de la Russie» ont notamment été remises à la secrétaire d’Etat adjointe américaine chargée de l’Europe, Karen Donfried. Elle était allée à Moscou après avoir effectué une visite à Kiev.

Iouri Ouchakov a ajouté qu’il allait s’entretenir lui-même au téléphone à ce sujet plus tard dans la journée avec un «responsable de l’administration américaine», sans plus de précisions.

Moscou demande à l’OTAN de ne pas incorporer de pays voisins de la Russie

Le conseiller du Kremlin a souligné que, lors d’une rencontre qui s’est tenue le même jour en vidéoconférence avec son homologue chinois Xi Jinping, le président russe Vladimir Poutine a dit espérer que «la réaction des Américains et de l’OTAN à ces propositions sera positive». 

Le 14 décembre, Vladimir Poutine a appelé à des négociations «immédiates» avec l’OTAN et les Etats-Unis sur ces garanties qu’il avait réclamées début décembre au président américain Joe Biden.

La Russie s’oppose notamment à tout élargissement supplémentaire de l’Alliance atlantique à des pays qui lui sont frontaliers – comme l’Ukraine – et souhaite obtenir des garanties juridiques qui excluraient une telle possibilité à l’avenir. De leur côté, Washington et l’Union européenne accusent la Russie d’avoir rassemblé des troupes aux frontières de l’Ukraine et la menacent de sanctions économiques sans précédent en cas d’agression.

Source à l’adresse RT France